vendredi 23 juin 2017

Rey's Barbershop - The BARBIER au TOP à Saint Médard en Jalles!!!



Je suis trop contente, je vais parler poils sur le blog aujourd'hui, mais pour une fois ce ne sont pas des miens dont il s'agit...tu croyais quand même pas que ma pilosité des jambes et des aisselles nécessitait une taille au coupe-chou???!!!

En fait c'est Zhom qui  a décidé d'arrêter de se raser, comme ça, là, sans prévenir...Dans l'absolu je ne suis pas contre, mais j'avoue qu'après quelques semaines de pousse il commençait à arborer une espèce de friche au niveau du visage digne de Cro Magnon, barbe hirsute, limite négligée, et je ne parle même pas de l'effet sur ma peau...un peeling gratos à chaque bisou...


 Genre ça, les cheveux en moins (série super sympa au passage...)


Bref...la barbe oui, mais pas n'importe comment...

J'ai tout d'abord voulu lui prendre RDV à la fameuse adresse Bordelaise (que je ne citerai pas), mais il fallait patienter plusieurs mois...Non mais WTF!!! Je vais pas attendre des mois sous peine d'y perdre la délicate peau de mon visage...

Et, ô miracle, lors d'une soirée chez des amis je vois un barbu avec une belle barbe superbement taillée...ni une ni deux je vais me renseigner auprès de sa femme à savoir si c'est naturel (mais bon j'y crois moyen) ou si c'est l'oeuvre d'un professionnel (plutôt doué d'ailleurs)...et là elle me parle de "Rey's Barbershop"...




T'as compris, j'ai pris RDV pour Zhom dans les jours qui ont suivi...

Je ne te cache pas que Zhom, au début, était plutôt du genre "Je vois pas l'intérêt, elle est bien ma barbe, je me la tond, c'est propre non?" et ben NON justement!!! Et inutile de te dire qu'après être passé sous le coupe-chou expert d'Alexandre il était non seulement enchanté du résultat (et moi je ne t'en parle même pas) mais surtout il a kiffé ce qu'il a appelé "un vrai moment de détente"...Il faut dire qu'il n'a plus vu un coiffeur depuis des décennies (tu vas comprendre pourquoi plus bas), il a donc retrouvé là le plaisir de se faire chouchouter...Parce que tu te fais couper et tailler le poil, certes, mais tu as droit à la serviette chaude, le petit massage, le soin de la barbe...la grande classe quoi...

Tu l'auras compris Zhom est ravi et moi aussi...

Je vais quand même te parler un peu de qui se cache derrière ce salon, ça peut être pas mal tu trouves pas hein?!

C'est donc Alexandre qui a ouvert ce superbe salon le 7 février dernier, à Saint Médard en Jalles. REY'S, ce sont les 3 premières lettres de son nom de famille, et le 'S c'était pour le côté anglophone, une sorte d'hommage à ces pays où le métier de barbier n'a jamais disparu contrairement à chez nous...Alexandre est coiffeur mixte de métier, et ce depuis plus de 20 ans, il était responsable dans une grande enseigne, mais une allergie aux produits de coloration l'a empêché de poursuivre cette route, il s'en est donc tracer une nouvelle en ouvrant son Barber Shop, idée qui lui trottait déjà dans la tête depuis quelques temps...

"Mon Barbershop c'est un endroit super masculin, chaleureux et surtout qui ne ressemble pas à un salon de coiffure traditionnel. Je voulais une ambiance rétro et à la fois moderne un peu vintage un endroit que l'on peut retrouver dans certains quartiers New-yorkais. J'ai tout fait moi-même car je voulais qu'il soit exactement comme je voulais. Ce que j'aime entendre de mes clients " wouahh super sympa la décoration et super la qualité de travail pour la barbe ou la coupe de cheveux "...

Et bien c'est plutôt très réussi car c'est presque mot pour mot ce que m'a dit Zhom de ce salon lorsque je lui ai demandé comment il avait trouvé le lieu... 

J'ai beaucoup insisté sur le côté barbier, mais c'est aussi bien sûr un salon de coiffure comme tu l'auras compris (for men only of course)...

Bon allez quelques tophs histoire de te donner encore plus envie d'y aller...








Je ne pouvais pas ne pas faire un avant/après de Zhom...bon les photos ne sont pas exceptionnelles, mais je peux te dire qu'en vrai c'est 10 000 fois plus beau (et doux) que sur la photo...


 Avant, l'ère Néandertal


Après, c'est beau, c'est propre, c'est net



Tu trouves même de quoi entretenir ta belle barbe toute jolie avec des huiles et des cires :





Zhom est reparti avec sa petite huile et sa brosse en poils de sanglier (ouais je sais...en poils d'animal...) : 






Côté tarifs il a payé 25 euros la coupe de la barbe, 23 euros l'huile et 11 euros la brosse...Tarifs classiques pour ce genre de prestations...

Alors si tu as un chéri barbu, un frère barbu,  un tonton barbu, un papy barbu, un fils barbu, un ami barbu...n'hésite pas à lui parler de ce super Barber Shop, ou encore mieux à lui offrir un petit moment cocooning pour son birthday ou juste pour le plaisir...


INFOS UTILES


Rey's Barbershop
16 avenue de la Boétie
33160 Saint Médard en Jalles

Tél : 05 56 05 67 88

Horaires d'ouverture

Du mardi au vendredi de 9:00 à 19:00 sans interruption (Zhom qui bosse sur Mérignac y est allé sur sa pause déj)
Le samedi de 8:00 à 13:00


vendredi 9 juin 2017

Ces phrases que l'on a tant entendues enfants...et que l'on répète à notre tour à nos chouchous...



Il y a des phrases dont on se souvient, des phrases qui nous ont marqués, des phrases que l'on a trop entendu, des phrases dont on ne pouvait plus...Des phrases que l'on utilise à notre tour...

Le cycle de la phrase qui fait chier n'est pas un mythe...on les tient de nos parents qui les tiennent des leurs...et nos enfants et arrières petits-enfants les entendront à leur tour...

On s'était pourtant juré d'être différents de nos parents, de ne jamais dire telle ou telle chose à nos enfants, ah non jamais...et puis nous échouons chaque jour et faisons prospérer la coutume de ces phrases qui sont encrées en nous...

Parmi mes Madeleines de Proust en la matière nous avons ainsi : 



Lève la tête! (au moment du coiffage ou du lavage de cheveux...valable surtout pour les filles)

Mets ta main sur la table!

Enlève tes doigts de ton nez!, ou encore la variante Tu veux mes doigts?

Fais attention! (et au final on ne sait même pas à quoi il faut faire attention)

Sois sage!

Et pas de bêtise hein!

C'est moi qui commande! (Un best celui-là)

Je suis ta mère, pas ta copine! (Un autre best)

Tu t'es bien lavée les dents?

T'as fais pipi?

Mange et tais-toi!

Essuie toi la bouche!

Arrête de faire l'andouille!

Mais tu vas m'écouter oui? (Fausse question car il s'agit bien ici d'une exigence)

La lumière, c'est pas Versailles ici!

A la question Pourquoi? la réponse Parce que! (Réponse très pédagogique, n'est-il pas?)

Range ta chambre!

Dépêche toi!

Tu le fais exprès?

Tu me fatigues!

Tu feras ce que tu veux quand tu seras chez toi! (Ah encore un best)

Tu me fais un câlin?

Tu me fais un bisou?

Arrêêêêêêteuh! (En mode hystéro of course)

T'as bien travaillé à l'école?

On va pas y passer la journée!

Tu vas t'en prendre une! (menace pour ma part jamais appliquée, je gueule certes mais ne tape pas...est-ce mieux? Pas certaine...)

Tu écoutes quand je te parle! 

Je compte jusqu'à 3! (et que se passe-t-il à 4??? Mystère et boule de gomme...)

C'est l'heure de dormir!

Je suis pas Crésus! (marche aussi avec Rothschild)


J'y ai ajouté quelques variantes que je ne tiens pas de mes géniteurs telles que :


C'est la fête du slip! ou au contraire C'est pas la fête du slip!

T'es sérieuse là?

Tu te fous de moi?

Tu me gaaaaaaaaaaaaaaaves!

Je vais péter un plomb! 

T'es fatigante!

Tu m'as saoulée là!


J'avoue que tout ceci n'est point très pédagogique et flatteur pour nos chérubins, quand je me relis je me rends compte qu'il y a beaucoup de négation dans tout ça...On est trop pressé de tout, tout le temps, on presse nos enfants, on ne leur laisse pas le temps, le temps d'être des enfants justement, on les voudrait vite plus grands, plus autonomes...Et lorsqu'ils sont plus grands justement, que l'on n'a pas vu le temps passé, on regrette de ne pas en avoir assez profité...Et oui, un des nombreux paradoxes parentales...

Je ne manque cependant pas de dire à ma fille que je l'aime, je la félicite régulièrement, je l'écoute (même si je ne comprends pas toujours tout), je la borde le soir après l'histoire, je lui fais de bons gâteaux, je l'emmène au manège, manger des glaces...J'essaye de palier à mon côté hystérique Mum en tâchant de n'être une pas trop mauvaise maman...

Et vous sinon ça vous parle ces petits mots doux???

C'est quoi les petites phrases que vous tenez de vos parents et que vous perpétrez avec vos chers et tendres enfants???



Illustration tirée du blog de la talentueuse MATHOU





lundi 22 mai 2017

La lettre de démission parfaite...ou presque...




Je vais pas vous faire le topo de mon taff, mais pour faire bref, c'est pas la panacée...et je rêve de pouvoir le quitter...

En attendant que ce doux fantasme devienne, je l'espère un jour, une réalité, je m'imagine la lettre de démission que je surkifferai envoyer à ces chers individus des RH (Raclures Ressources Humaines)...







Madame la chef des RH,

J'ai la joie intergalactique incommensurable de vous coller présenter ma démission. Celle-ci est à effet immédiat, ne comptez pas à ce que j'effectue un quelconque préavis, je me suis assez fader vos gueules de cons suffisamment donnée pour cette entreprise qui ne me mérite pas, je reprends à l'instant même où vous me lisez ma si douce liberté, perdue trop longtemps à vos côtés.

J'ai bien conscience de ne pas être modelée comme bon vous semble, mais je ne suis jamais rentrée dans aucun moule, et je crois bien que les choses me conviennent ainsi, je suis née avec la chance de pouvoir exercer ma liberté d'agir et de penser, et je tiens bien à en jouir le plus possible. J'ai été dotée d'un cerveau à ma naissance, et bien que vous ne vous en soyez jamais rendue compte, il fonctionne plutôt pas trop mal, et de manière plutôt pas trop conne stupide. 

Oui mais voilà, penser c'est désobéir dans cette entreprise, je n'ai pourtant pas signé avec l'armée, et pour cause, je ne suis pas faite pour obéir aux ordres bêtement. J'aime comprendre ce que je fais et pourquoi je le fais, ce qui pour certains est gage d'intelligence et exprime une qualité non négligeable, mais qui pour vous est synonyme de rébellion et de personnel difficile à gérer. Oui un employé qui réfléchi vous pose souci. Quelle tristesse. Il faut être un mouton de Panurge pour espérer décrocher vos faveurs et évoluer au sein de votre prison. Qui n'est point béni-oui-oui sera d'office perçu comme un problème, une bête à abattre. Les armes les plus utilisées pour cet abatage : le harcèlement, la pression, la dépréciation, la mise au placard...et d'autres encore...

Je n'ai que trop souffert de vos maltraitances. Ni ma bonne volonté, ni mes excellents résultats professionnels n'ont eu égard à vos yeux. La faute à ma grande gueule à ma stupide utopie de vouloir faire avancer les choses dans la bonne direction en ayant le malheur de souligner ce qui ne fonctionne pas et ce qui pourrait être mis en oeuvre pour que la tâche quotidienne nous soit moins douloureuse tout en étant plus efficace.

Certes, je ne suis pas ouvrière dans une industrie textile au Bengladesh,  il y a pire sur Terre que de travailler pour vous, mais dans un pays développé comme le nôtre où beaucoup se sont battus pour des droits du travail décents, j'ai malheureusement le sentiment d'un net retour en arrière, d'une régression en marche constante. Quant au salaire...il me semble être retournée à mes années étudiantes avec mon petit job qui me fournissait mon argent de poche pour mes loisirs...à la différence qu'aujourd'hui je me dois de gagner ma vie,  un tant soit peu, rien n'étant gratuit dans notre si merveilleuse société...et oui, moi aussi j'ai besoin de me loger et de me nourrir...

Je me suis pourtant investie dans mon travail, j'ai prouvé ma valeur, exprimé ma volonté de développer mes compétences professionnelles et de gravir les échelons...mais mes actes sont restés vains, à aucun moment vous n'avez su saisir le potentiel que je représente pour vous et cette société.

Au fil des années, qui m'ont semblé des éternités, je me suis éteinte, frôlant la folie pour ne pas comprendre ce que vous pouviez bien me reprocher et attendre de moi de plus qu'un travail soigné tant en qualité qu'en quantité.

Et puis j'ai enfin saisi l'ampleur de votre bêtise qui devient au fil du temps de la discrimination...car oui nous ne sommes pas tous égaux à vos yeux, et le traitement pour chacun est bien différent, n'ayant rien de logique avec l'implication que l'on peut mettre en oeuvre dans notre travail quotidien. J'ai compris que l'employé idéal, du mois et de l'année, votre saint Graal en matière de salarié était celui qui ne réfléchissait point, ne doutait point, ne questionnait point...Le nec plus ultra ne connaît pas le non, est un bon lèche fion flatteur, et il agit toujours avec le sourire aux lèvres, quelque soit l'enculade le préjudice subit...

Je ne serai donc jamais celle que vous attendez de moi, celle que vous voudriez que je sois, tout comme vous n'avez pas su non plus répondre à mes besoins et envies. J'ai le regret, pour vous, et le bonheur, pour moi, de vous annoncer que vous allez désormais vous passer de mes services, bien trop précieux pour des gens de votre espèce, espèce malheureusement pas en voix de disparition, espèce la pire qui soit, celle qui abuse de son petit pouvoir pour exercer un despotisme ravageur.

Je suis trop bien pour vous et je vous emmerde avec toute la délicatesse que cela impose.

À jamais...



Même si la démission n'est pas pour demain, d'avoir couché ces mots là comme ça fait déjà un bien fou...pendant au moins 30 secondes...

Je vous laisse avec cette chanson très à propos de "Les Vilars"...caustique et drôle comme j'aime...











lundi 24 avril 2017

Dans la série salle de bain "Zéro Déchet" (ou presque) : Gommage "Clémence et Vivien" et dentifrice solide "Pachamamaï"...




Si vous me suivez un peu vous aurez compris que j'ai à coeur de réduire mes déchets, et j'ai commencé ma quête dans ma salle de bain, petit rappel ici...
 
Aujourd'hui je vais vous parler de 2 de mes cosmétiques solides favoris du moment, et je pense pour longtemps : un gommage et un dentifrice... 
 
 
 Pour le gommage : SAVON A FROID "LE GECKO" DE CHEZ "CLEMENCE ET VIVIEN"
 
 
J'avais arrêté les gommages ne voulant plus consommer tous ces produits remplis de micro billes en plastique...je préférais me passer de ce type de produit que de continuer à polluer notre si belle planète juste pour m'exfolier mes quelques peaux mortes...le jeu n'en valait clairement pas la chandelle...

Et puis j'ai découvert "LE GECKO" de chez Clémence et Vivien...


 
C'est la marque qui en parle le mieux, je me permets donc un copié/collé de ses caractéristiques avant de vous donner mon avis perso...
 

Equilibrant, purifiant et exfoliant : Le Gecko vous fait faire peau neuve! Pendant un doux gommage prodigué par la juste dose de graines de pavot, l'argile verte nettoie et purifie la peau. L'huile de chanvre en surgras, très pénétrante, équilibre l'épiderme et apaise les rougeurs.

 

Qu'est-ce que c'est?

C'est un savon (donc ça lave!), mais ça n'a rien à voir avec ce que vous connaissez : c'est doux et nourrissant car surgras et ça ne fait pas la peau qui tire après la toilette, grâce à la glycérine hydratante. En plus, c'est plein de bonnes huiles essentielles entièrement préservées (car nous ne les chauffons pas) et c'est écologique! Le carton plein on vous dit!

Comment l'utiliser?

Afin de tirer le meilleur de votre savon à froid, évidemment nous n'avons rien inventé : faites le mousser sur peau mouillée (et oui, il MOUSSE!) et rincez délicatement à l'eau tiède. Entre deux lavages, vous le conserverez au sec, afin d'assurer sa longévité. Si l'envie vous en prend, vous pourrez également l'utiliser pour vous laver les cheveux : il est sans silicones, sans SLS, sans (...etc...) et remplacera avantageusement votre shampoing habituel.

Qu'est-ce qu'il y a dedans?

Rassurez-vous, du naturel et de l'efficace : de l'huile d'olive*, de coco*, de karité*, de tournesol* et de ricin*, de l'huile végétale de chanvre* en surgras et des huiles essentielles de romarin et zest de citron. L'argile verte absorbante et purifiante lui donne son vert pastel et régule le sébum de l'épiderme.
Poids net: 100gr
*issu de l'Agriculture biologique

Son truc en +

Il est exfoliant et fait la peau douce et lisse après son passage, à n'en pas douter, on se sent tout neuf!
INCI : Sodium olivate*, Sodium cocoate*, Sodium shea butterate*, Aqua, Glycerin, Sodium sunflowerseedate*, Cannabis sativa seed oil*, Ricinus communis oil*, Illite, Papaver somniferum seed*, Rosmarinus officinalis leaf oil, Citrus limon peel oil, limonene**, linalol**, geraniol**, citral**.*ingrédient issu de l'agriculture biologique **naturellement présent dans les huiles essentielles

 
Mon avis perso rien qu'à moi : 
 
Je l'utilise depuis plusieurs mois maintenant, sur tout le corps et même le visage, à raison d'une fois par semaine, et franchement je ne lui trouve que des qualités. J'ai la peau très sensible et très sèche, et je souffre également de psoriasis...une peau de merde en somme...et qu'il faut traiter avec douceur donc... 

Le gommage n'est pas si doux que ça, les graines de pavot ça dépote, mais quoiqu'il en soit il ne m'abîme pas la peau et ne me l'irrite pas non plus...Le côté surgras joue donc bien son rôle...Et le fait qu'il lave c'est parfait, pas besoin de me savonner après mon gommage...Il est d'une simplicité totale à utiliser et se rince très facilement (pas de gaspillage d'eau donc)...

Côté odeur c'est plutôt léger, donc idéal également pour les nez sensibles...

Il dure longtemps...

Petit conseil d'utilisation pour un effet optimum : vous mouillez le savon et le passez directement sur tout votre corps...

Bon, moi je suis conquise par ce savon gommant surgras, il me fait une peau de bébé tout en la respectant...je ne vois pas trop ce qu'on pourrait lui demander de plus, et puis il n'est vraiment pas cher : 3,90 euros (pour un poids de 100 grammes)...A ce prix là ça ne vous coûte pas grand chose de le tester...



Pour le dentifrice : Crystal dentifrice solide en boite rechargeable de chez PACHAMAMAÏ

 
 
 
 
Alors là, la transition ne s'est pas faite facilement...un dentifrice solide ça ne mousse pas, et ça c'est très déroutant...Les premières fois j'avais vraiment l'impression que mes dents n'étaient pas lavées correctement...J'ai donc commencer par alterner dentifrice classique et dentifrice solide...

Il faut savoir aussi que si j'ai une peau de merde, j'ai aussi des gencives de merde...je vous passe les détails mais je souffre d'une maladie des gencives pour laquelle je suis traitée si je ne veux pas me retrouver avec un dentier dans 10 ans, donc les dents je rigole pas avec...

N'étant pas tout à fait convaincue par l'efficacité de ce dentifrice, je l'ai apporté à mon dentiste qui en a examiné la compo et l'a faite examinée par une patiente pharmacienne, et s'il ne connaissait pas du tout il l'a totalement approuvé...de quoi me rassurer...
 
C'est alors que j'ai accordé toute ma confiance à ce dentifrice que j'utilise depuis quelques mois de façon exclusive...et j'en suis ravie...j'ai même l'impression que mes dents sont plus belles, plus blanches, et que le tartre se forme beaucoup moins rapidement qu'avant...

Côté goût, il est la menthe, très rafraichissant, mais n'arrache pas...

Comment ça marche??? : on mouille sa brosse à dent et on la frotte sur le galet de dentifrice, pas besoin d'en mettre beaucoup, et hop c'est parti pour le brossage...

Pas de mousse, le rinçage en est donc facilité...et qui dit pas de mousse, dit pas de produits chimiques...

Son prix vous paraitra sans doute un peu élevé : 12 euros (pour 20 grammes), mais il dure largement plus de 2 mois, et il est rechargeable (9,90 euros la recharge)...

Il est très facilement transportable avec sa petite boîte en métal...

Il est bien sûr écologique et également vegan (labelisé par PETA)...

J'ai juste un petit souci avec ce dentifrice : la recharge est vendue dans un sachet en plastique :
 
 
 
 
Pas très "zéro déchet" la recharge donc, mais il me convient parfaitement donc je vais passer outre, mais j'aimerai vraiment que la marque fasse un effort à ce niveau là...
 
 
Composition: Carbonate de calcium, argiles,, xylitol*, tensioactif doux, huile de coco*, glycérine*, menthe poivrée*, menthe des champs°, ° Issu de l’agriculture biologique.
Ingrédients: carbonate de calcium, kaolin, illite, xylitol, sodium cocoyl isethionate, cocos nucifera oil, glycerin, sodium lauroyl lactylate, mentha piperata, mentha arvensis, limonene°.
° Naturellement issus des huiles essentielles.
 
 
Il y a quelques mois en arrière je ne pensais pas que j'allais passer un jour aux cosmétiques solides, mais je ne leur trouve que des avantages, et je ne me vois pas retourner vers les cosmétiques traditionnels...J'espère vous avoir donné l'envie de les tester, et je l'espère de les approuver...



lundi 17 avril 2017

CHEZ FLORENCE : des vêtements bio et éthiques pour enfants de 0 à 8 ans...




Il y a peu je vous parlais de fast fashion et de ses conséquences désastreuses pour notre planète...pour rappel si ça vous dit c'est ici...

Pour ma part j'ai décidé de changer complètement de mode de consommation au sujet de mes achats vestimentaires, comme j'ai commencé à le faire pour mes achats alimentaires. 

Concernant Zhom, il est un petit consommateur côté fringues donc son impact sur la planète est moindre à ce niveau là. 

Pour ma chouquette de 7 ans c'est différent car elle est en pleine croissance, je dois donc réapprovisionner son dressing de façon régulière. Pour ses achats vêtements j'ai pris la décision d'acheter moins...je me suis rendue compte qu'au final je lui mettais toujours les mêmes pièces, inutile donc d'acheter à tout va...J'achète donc moins, et j'essaye d'acheter mieux, mais je vous avoue que l'offre en matière de mode éthique pour les enfants est encore minime, et souvent chère...

C'est dans ce contexte que j'ai été contactée par la marque "Chez Florence"...

Florence est avant tout une couturière passionnée qui débute sa carrière à Paris dans les années 1990 et travaille alors pour des marques françaises de prêt-à-porter. C'est en 2005 qu'elle choisit de mettre son talent dans la création de vêtements pour bébés et enfants de 0 à 8 ans, avec pour credo une mode élégante et chic, et surtout éthique, responsable et durable...Elle créé ainsi sa propre marque...

Tous les vêtements sont conçus et réalisés en France...et fabriqués en coton bio ("En version bio, le coton est cultivé avec une moindre quantité d’eau, sans pesticide et la fibre est blanchie à l’eau oxygénée. Des produits 100% biodégradables et des teintures sans métaux lourds sont utilisés pour la transformation. Non toxique et anallergique, ce coton éthique est sans danger pour les enfants").

Florence quitte la capitale en 2011 pour le centre de la France et les châteaux de la Loire, et installe son atelier dans la vallée du Cher afin d’être au plus proche des fabricants locaux. Le passage au bio, fruit d’une longue réflexion, a lieu en 2016. La créatrice décide alors de n'utiliser que des tissus d’origine naturelle pour ses collections, parce qu’ils respectent mieux l’environnement et les enfants qui les portent. Elle s'engage également à proposer des modèles fabriqués uniquement à partir de tissus organiques certifiés GOTS (un label très strict concernant la production de textile responsable d'un point de vue social et écologique).

Florence met aujourd’hui ses 25 ans de savoir-faire au service de sa petite entreprise à taille humaine ; elle souhaite se démarquer des multinationales en offrant des vêtements éthiques et un service réactif et humain.

De plus, CHEZ FLORENCE a mit en place un partenariat avec REFOREST' ACTION, et pour chaque vêtement acheté un arbre est planté en France, au Sénégal, au Pérou ou en Haïti...

Une jolie marque donc qui allie mode, raffinement et éthique...

Les prix en sont forcément plus élevés que dans les boutiques classiques que nous connaissons et fréquentons tous en tant que parents, mais la qualité du vêtement est loin d'être la même, sans parler de sa valeur humaine...

Je n'ai pas les moyens de n'acheter que des vêtements de cette qualité et de cette gamme de prix pour ma fille, mais je prends le parti d'acheter moins et de temps en temps de lui acheter des vêtements éthiques à elle aussi...c'est un bon investissement de part leur qualité, ce sont des vêtements qui durent dans le temps...et si habiller son enfant au quotidien dans une démarche éthique n'est pas accessible à tous, on peut faire cet effort pour des occasions spéciales ou pour offrir (naissances, mariages, baptêmes...) et vous trouverez Chez Florence de quoi rendre votre enfant encore plus beau qu'il ne l'est déjà...




Voici ma petite sélection des pièces que j'aime vraiment beaucoup : 












Et le meilleur pour la fin...voici des photos de ma fille portant la superbe robe offerte par Chez Florence...














La robe taille grand, je l'ai donc agrémentée d'une ceinture argentée et j'ai retroussé les manches...

Ma fille qui aime être à l'aise dans ses vêtements adore cette robe, elle la trouve belle et agréable à porter...le tissu est vraiment de belle qualité, la coupe est parfaite, ça tombe nickel...on sent là le travail d'une vraie professionnelle qui met du coeur dans ses créations...Cette robe traversera les saisons, elle peut-être portée d'une multitude de façons différentes, il n'y a plus qu'à laisser jouer son imagination...

Je remercie encore Florence de m'avoir permis de découvrir et tester son savoir-faire...




Pour suivre l'actualité de la marque, en savoir davantage ou passer commande c'est par ici : 










mercredi 29 mars 2017

Mon avancée dans le ZÉRO DÉCHET : LA CUISINE...



Et oui je reviens avec un billet "Zéro Déchet"...si tu prends le train en marche j'abordais ici ma prise de conscience de la nécessité de réduire mes déchets, et ici je te parlais de mes débuts en la matière avec en SPECIAL GUEST : ma salle de bain...

Aujourd'hui tu l'auras compris on va voir où j'en suis au niveau de la cuisine, et donc du coup de mes courses...j'y vais plutôt lentement mais sûrement, mais j'avance...l'essentiel étant de ne pas reculer, ce serait trop bête de mettre à néant tous les efforts fournis jusque là, efforts qui n'en sont pas tant que ça, il suffit juste finalement de changer ses habitudes sans que cela ne devienne une contrainte...C'est dans cette démarche que je m'inscris...

Pour essayer de faire en sorte que mon article ne t'endorme et parce que je ne sais pas trop comment le structurer je vais te faire ça sous forme de listing de ce que j'ai changé jusqu'à présent...


Les courses en VRAC

J'ai un SO.BIO à côté de mon boulot et j'y fais mes achats de VRAC notamment. Pour se faire j'utilise des sacs en coton comme ceux-ci (il en existe de 2 tailles différentes, petits et grands)  : 




En vrac j'achète : pâtes, riz, semoule, sucre, muesli, céréales et fruits secs essentiellement, et ensuite je les range dans mes superbes bocaux LE PARFAIT...en plus c'est beau...
Mes sacs à vrac sont en permanence dans ma voiture, je ne suis donc jamais prise au dépourvue, je les ai toujours sous le coude...





Les Goûters

Les goûters sont "fait maison", je n'achète plus aucun gâteau industriel, ça prend un peu de temps, mais je fais ça le week-end, je fais des quantités suffisantes pour tenir toute la semaine...et ben franchement, ça déchiiiiiiiire...et c'est pas Zhom et la chouquette qui vous diront le contraire...







D'ailleurs je te donnais la recette de mes délicieux cookies ici même...

Et pour limiter les emballages, point de pépites de chocolat tu n'achèteras, mais tu te feras tes big pépites toi-même avec des tablettes de chocolat pâtissier (et même que tu les feras d'avance pour toujours en avoir sous la main)...



Mes biscuits se dévorent aussi bien pour le petit-déjeuner...

Pour le petit-déjeuner d'ailleurs je fais aussi une brioche maison chaque semaine à l'aide de ma machine à pain qui a reprit du service après une longue hibernation...une fois cuite et refroidie je la coupe en tranches que je congèle, ainsi je ne sors que ce que j'ai besoin et je ne gâche pas...


Les Yaourts

Les Yaourts aussi sont maison désormais...j'ai récupéré la vieille yaourtière de ma mère, une vraie antiquité, mais qui fonctionne parfaitement (tu en trouveras d'occaz sur ebay ou Le bon coin pour 3 fois rien)...Je ne fais que des yaourts natures, que chacun agrémente à son goût (sucre, confiture, chocolat en poudre, crème de marron...)...Non seulement c'est très simple, mais en plus c'est rapide...le plus long c'est la cuisson, mais là t'as rien à faire...




Les éponges


Pour remplacer ton éponge il y a le TAWASHI...mieux qu'un long discours...des images...







Je me suis servie de ce tuto, enfin plutôt Zhom, parce que moi et le bricolage ça fait 1 million...J'ai donc 2 planches pour faire des Tawashis de 2 tailles différentes...Tu peux t'en servir pour faire ta vaisselle, essuyer la table, tout comme une éponge quoi...J'avoue que Zhom est un peu récalcitrant sur ce coup et il a racheté des éponges, mais je ne perds pas espoir de le voir abandonner ses habitudes un jour...En complément des Tawashis c'est pas mal d'avoir des brosses et autres goupillons pour parfaire la vaisselle....


Et le reste

Et dans le désordre le plus complet quelques autres petites choses que je fais que je ne faisais pas : 

- Lorsque je vais chez mon boulanger j'emmène un tote bag dans lequel je mets mon pain, ainsi je ne prends plus les sachets papier dans lesquels on te mets ta baguette

- Bannissement de l'essuie-tout qui est bien loin d'être indispensable contrairement à ce que l'on veut bien nous faire croire...pour les repas c'est serviettes de table en tissu (pour les invités aussi d'ailleurs), et pour le reste j'utilise torchons et chiffons...

- L'un des plus gros chantiers en la matière pour ma part ce fut l'eau...J'étais une adepte de l'eau minérale et il était impensable que je boive de l'eau du robinet, je lui trouvais toujours un goût...c'est pas faute d'avoir essayé mais rien n'y a fait...Et puis je me suis un peu forcée, et finalement elle est très bonne cette eau du robinet, et que de plastique en moins bordel...quand j'y pense...Je la mets dans des bouteilles en verre, je la laisse au réfrigérateur débouchée quelques heures puis je ferme la bouteille...l'eau n'a ainsi plus aucun goût désagréable...J'avais vraiment à coeur d'arrêter cette consommation de bouteilles en plastique, et je voulais éviter aussi tous les système de filtrage qui nécessite donc des filtres, et qui produisent donc des déchets...Pour l'eau gazeuse (Zhom ne boit que ça, enfin presque) nous avons investi dans une SODASTREAM...là encore que de consommation de plastique en moins, et en plus les recharges de gaz sont consignables...




- Ma fille boit du lait le matin, le fameux chocolat au lait, j'ai réussi à trouver du lait en brique sans bouchon en plastique, ce ne fut pas une mince affaire, mais du coup mon carton d'un litre est recyclable entièrement.

- J'ai acheté (via une vente privée, pour pas grand chose donc) des TUP TUP en verre de la marque DURALEX...J'en ai de toutes les tailles et toutes les formes...hyper pratique pour ranger, conserver, réchauffer...et le verre c'est mieux que le plastique, on le sait...même si les couvercles le sont, ils ont le mérite d'être sans BPA...

- Je mets mes déchets organiques au COMPOST...et là je ne t'explique même pas la réduction immédiate de déchets dans ma poubelle, truc de dingue...Tu trouveras plein d'infos que le compost sur le net, il y a différentes façons de procéder...pour ma part je ne composte que tout ce qui touche aux fruits et légumes, les coquilles d'oeufs et mouchoirs en papier (pas très 0 déchet sur ce coup, mais les mouchoirs en tissu pour le moment c'est no way...)...

- Une fois par semaine je vais chez le charcutier près de mon boulot, avec mes TUP TUP, et je fais le plein pour la semaine pour Zhom et la chouquette...La commerçante a de suite accepté de mettre mes achats dans mes boites, ainsi pas besoin de ses contenants en plastique...et puis je rentre et je n'ai plus qu'à tout ranger dans le réfrigérateur...trop pratique...Il y a même des petites mamies qui ont trouvé l'idée excellente et qui s'y sont mises...et là je suis trop fière de moi...et là du coup ça marche aussi pour le boucher, le fromager...le tout étant de trouver un commerçant compatissant, et en général ils le sont...La première fois je n'étais pas très à l'aise (une première fois quoi), mais la gêne a vite laissé la place au plaisir (comme souvent, n'est-ce-pas???)...

- Pour les produits "prêts à consommer" je privilégie autant que possible les emballages en métal (conserves) et en verre...

- J'achète mon thé en vrac, dans des sachets papier...

- Je proscris les moules en silicone...

- J'achète mes fruits et légumes chez "Grand frais"...c'est de la grande distribution, je sais, mais le rapport qualité prix est bon, je n'ai jamais été déçue et surtout ils prennent les tickets restaurant...et je dois faire aussi en fonction de mes contraintes budgétaires...Par contre j'ai toujours les sacs en plastique que j'avais utilisés lors de ma première visite, et je les réutiliserai autant que possible...


Voilà, on a fait le tour, du moins je crois bien, des changements apportés ces derniers mois dans ma cuisine...C'est très loin d'être parfait, j'en ai bien conscience, mais j'ai déjà remarqué une nette baisse de mes déchets, je ne sors plus que 2 fois par mois ma poubelle de "non recyclable"...c'est perfectible, mais le progrès est vraiment mesurable et c'est très motivant...

La clé étant bien évidemment de cuisiner au maximum des produits frais...après on fait en fonction de son mode de vie et de son emploi du temps...Je le répète mais il ne faut absolument pas se mettre la pression, c'est le meilleur moyen d'échouer et de repartir dans nos anciens modes de consommation...Je ne fais pas les choses parfaitement, mais j'ai progressé et j'espère m'améliorer encore dans les mois à venir...Je ne me fixe pas d'objectifs, j'avance à mon rythme...Il y a du bon et du moins bon dans mon mode de consommation actuel, mais une chose est certaine, il va en s'améliorant...

J'espère vous avoir donné là encore quelques clés pour vous y mettre, vous aussi, à votre rythme...



Illustration by Bloutouf de la "Famille presque zéro déchet"



La route est longue, mais si on s'y met tous un peu les choses changeront...elles ont déjà commencer...une révolution est en marche...essayons d'en faire tous un peu partie...

















jeudi 9 mars 2017

THE recette de cookies qui déchirent!!!



La cuisine c'est pas mon truc, surtout la cuisine du quotidien, après préparer de bons petits plats de temps en temps why not, mais globalement j'aime pas ça...

Moi mon truc c'est plus la pâtisserie, mais là encore pas des choses ultra sophistiquées...comme pour tout, la classe est dans la simplicité...et ça m'arrange...

Et depuis que j'ai décidé de changer de mode de vie et d'entrée dans l'ère du "Zéro Déchet" autant que possible, et bien la pâtisserie j'en fais toutes les semaines, et oui car qui dit goûters "Zéro Déchet" dit goûters "Fait-Maison", et franchement, c'est quand même meilleur que toutes ces saloperies de gâteaux industriels...

En ce moment nous sommes dans la période "Cookies", ma fille est plutôt difficile en bouffe, en gâteaux également, mais les cookies elle adore, alors chaque semaine j'en fais des fournées qu'elle engloutie au petit-déjeuner et au goûter, et parfois même en dessert...Et même Zhom qui n'est pas très gâteaux se laisse facilement tomber dans la boîte une fois qu'il a mis la main dedans...

Bon, trève de bla bla, c'est la recette qui vous intéresse...

Recette hyper simple trouvée On The Net...j'en ai testé plusieurs mais celle-ci est pour moi, et de loin, la meilleure...


Ingrédients


75 g de beurre mou (mais pas trop non plus)
100 g de sucre cassonade (que j'achète en vrac bio et non raffiné)
2 sachets de sucre vanillé
1 oeuf
150 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
1 sachet de pépites de chocolat ou une tablette de chocolat (je choisis la 2ème option afin d'éviter les sachets plastiques)


Préparation


Préchauffer le four à 180°C (Thermostat 6).

Dans un saladier, mélanger le beurre avec les sucres (je le fais à la main à défaut de robot, j'utilise des gants, en plastique certes, mais je les lave et les réutilise).

Ajouter l'oeuf et mélanger à nouveau.

Incorporer la farine et la levure, bien mélanger (sans trop pétrir) avant d'ajouter les pépites de chocolat.

Former des boules à l'aide de 2 cuillères à café ou avec les mains (je préfère mais avec mes gants toujours).

Déposer les boules sur du papier sulfurisé sur une plaque en les espaçant.

Vous pouvez écraser un peu les boules pour des cookies plats, moi perso je les laisse cuire en boules, ça fait de beaux cookies bien bombés et moelleux. Des petites boules feront de petits cookies et inversement.

En général je double ou triple les doses afin d'en avoir un stock pour plusieurs jours.

Faites cuire les cookies entre 10 et 12 minutes selon le moelleux que vous souhaitez (10 mins pour ma part).

A la sortie du four laissez les refroidir un peu avant de les décoller.

Je les conserve dans des boîtes hermétiques et je les garde facilement entre 1 semaine et 10 jours, enfin en général ils partent avant.

Vous avez là une base de pâte à cookies, libre à vous de faire jouer votre imagination et de créer les cookies de vos envies...Pour la chouquette c'est 3 chocolats (blanc, lait et noir), et pour Zhom c'est chocolat blanc et noix du Brésil...



Tablettes de chocolat coupées en morceaux



 Cookies "Chocolat blanc/noix du Brésil"


Cookies "3 chocolats"



C'est beau, c'est bon, c'est fait-maison, et c'est pas compliqué, alors à vous fourneaux...le seul risque est l'addiction...






mercredi 8 février 2017

"THE TRUE COST" : Le vrai prix de la Fast Fashion...



Le sujet de la Fast Fashion fait de plus en plus parler, et il ne s'agit pas ici pour moi de m'immiscer dans une brèche déjà bien ouverte par d'autres, mais, comme j'ai eu le déclic au sujet de nos déchets et de leurs conséquences sur notre environnement à la lecture de l'ouvrage "La famille presque zéro déchet", ici c'est en regardant un documentaire que j'ai réellement pris conscience de la gravité de ce phénomène...

Ce documentaire est disponible sur NETFLIX, mais vous n'aurez aucun problème à le trouver sur la toile en cherchant un peu...

Ce documentaire c'est "THE TRUE COST"...




Je n'ai jamais été une fashionista à suivre les dernières tendances, à vouloir être toujours à la pointe de la mode, à vouloir posséder le IT machin ou le IT bidule que tout le monde a déjà...D'une part je n'ai pas une silhouette élancée qui m'autorise à tout porter, ni à être dans les mouvances du moment faites en grande majorité pour des femmes menues, et puis je ne suis pas un mouton et suivre le troupeau n'a jamais été mon fort...

Ce n'est pas pour autant que je n'aime pas les fringues, au contraire, et j'ai un gros faible pour les chaussures...

Je n'ai pas une garde-robe outrancière, mais j'en ai déjà bien plus que nécessaire...

Dans cette garde-robe il n'y a pas spécialement des pièces de marques, mais certaines le sont, des marques comme ZARA, H&M, UNIQLO et d'autres encore...

Alors oui je savais que ces marques, mais elles ne sont pas les seules, ne faisaient pas fabriquer leurs produits dans les meilleures conditions, mais je fermais les yeux, comme nous le faisons tous. Je fermais les yeux car ayant des revenus plutôt modestes mon budget "mode" en est forcément restreint, et je m'attachais davantage au prix de ma convoitise qu'à ses conséquences...

Autant vous dire que ma vision de la mode a complètement changé depuis que j'ai vu ce reportage...reportage aux images insoutenables...j'ai eu les larmes aux yeux du début à la fin...l'ignominie humaine n'a réellement aucune limite...

Il y a un événement qui a cependant marqué les esprits, même si ce fut de courte durée, je veux parler bien sûr de la catastrophe du RANA PLAZA survenue le 24 avril 2013...Ce jour là, à Dacca, Capitale du Bangladesh, un immense bâtiment où se trouvait de nombreux ateliers de confections s'est effondré, faisant des milliers de morts et de blessés...Les ouvriers avaient pourtant alerté à plusieurs reprises leurs dirigeants de la vétusté du site...Ce jour là le monde entier a su...il a su dans quelles conditions étaient fabriquées ses jeans, ses tee-shirts...il a su...mais il a vite oublié...et j'ai oublié avec lui...


Effondrement du Rana Plaza le 24/04/2013


Dans ce reportage on nous explique que les grandes marques délocalisent leur production dans des pays où la main-d'oeuvre est très très bon marché, pays où les droits du travail, s'ils existent, ne sont pas du tout respectés, pays que l'on met au pied du mur en exigeant d'eux les plus bas coûts sous peine de délocaliser là où la main-d'oeuvre sera encore meilleur marché...On nous parle ici essentiellement du Bangladesh, nouvel El Dorado (comme le fut la Chine il n'y a pas si longtemps) de l'exploitation humaine par les pays développés (mais comment peut-on dire d'un pays qu'il est développé lorsqu'il agit comme le pire des barbares???!!!!), et un peu aussi du Cambodge...

L'on y voit une femme déchirée de devoir abandonner sa fille à sa famille, afin qu'elle ait une chance d'être éduquée, alors qu'elle trimera chaque jour de sa vie pour un salaire de misère comme ouvrière textile et ne verra plus son enfant qu'une à deux fois par an (en tant que mère j'en suis bouleversée, je ne m'imagine pas être ainsi éloignée de mon enfant)...




L'on y voit des ouvriers arroser de pesticides des hectares de champs de coton...pesticides qui engendrent des maladies mortelles, des maladies de peau dramatiques, des naissances par milliers d'enfants handicapés...




L'on y voit des ouvriers essayant de se révolter et de se battre pour un salaire raisonnable et des conditions de travail descentes, ouvriers qui n'auront pour seul retour des coups et parfois même la mort, comme ce fut le cas au Cambodge...




L'on y voit des hommes et des femmes, des être humains, anéantis par cette vie de misère où ils laissent leurs vies et celles de leurs enfants, où aucun espoir n'est permis...




L'on y voit des millions de tonnes de vêtements qui finissent à la décharge faute de pouvoir être recyclés...




L'on y voit la surexploitation de la terre, et de ses sols que l'on appauvrit...

L'on y voit la misère et l'horreur...

L'on y voit des ouvriers qui paient de leur sang l'hérésie de notre mode de consommation...

L'on y voit un véritable génocide...




Aujourd'hui les magasins de mode proposent plusieurs collections par mois ou avant il n'y en avait que 4 par an, marquant ainsi les saisons de leurs créations...

Face à la crise économique on nous fait croire que posséder c'est exister et en permettant au plus grand nombre de posséder des habits par milliers, des habits accessibles à tous de part leurs coûts dérisoires, on donne à ces gens l'impression d'être importants...Je possède donc je suis...

L'on y voit aussi des solutions, de l'espoir, d'autres manières de faire une mode plus juste, plus responsable et plus éthique...

L'on y voit Safia Minney, fondatrice de la marque "People Tree" qui nous explique qu'une mode éthique, durable et responsable est possible.




L'on y voit Vandana Shiva, écologiste Indienne, qui prône la nécessité d'une agriculture paysanne traditionnelle et biologique, et qui nous explique comment nous courons à notre perte avec nos modes de cultures actuelles détruisant nos sols et tant de vies humaines (pour la culture du coton notamment)....




Ma vision de la mode a fondamentalement changé, je ne suis plus dans l'ignorance, je ne me vois plus agir comme si je l'étais toujours...

Désormais je vais faire en sorte d'être une consommatrice responsable dans mes achats textiles, comme je le suis de plus en plus pour mes achats alimentaires...

Je vais acheter moins, mais je vais surtout acheter mieux...plutôt qu'acheter 3 tops à 30 euros, j'en achèterai un seul à 90, mais qui sera de belle facture, d'une belle matière naturelle, bien coupé, et fabriqué de façon éthique et responsable...

Je suis de nature soigneuse et je garde mes vêtements longtemps, une bonne raison pour moi de choisir des pièces de qualité...

Il est vrai que la mode éthique est de fait plus chère, mais pour en avoir quelques pièces dans ma garde-robe je peux vous assurer qu'au niveau des coupes, des matières, de la tenue, il n'y a rien de comparable avec toutes ces marques qui produisent du jetable...Ces pièces tombent à la perfection et sont un pur bonheur à porter...J'attends les soldes pour pouvoir me les offrir, et chaque fois je suis enchantée de mon achat...Il y a bien longtemps que je n'avais pas trouvé de vêtements aussi beaux qui tombaient aussi bien sur mon corps de paupiette...

Et n'allez pas croire que cette mode est faite uniquement pour les néo bab ou les bobos...Il y a des pièces qui font de sublimes basiques, mais également des choses bien plus originales...

Ma boutique Bordelaise préférée en la matière est KOKEN...Des pièces stylées, une mode éthique et responsable, un accueil et des conseils comme on n'en trouve rarement...




Si vous aussi vous voulez entrer dans l'ère d'une mode différente qui n'a pas de sang sur les mains voici un carnet d'adresses édité par la "Maison écocitoyenne de Bordeaux" qui pourra vous être utile même si vous n'êtes pas Bordelais(e) et qui vous donnera des pistes pour mieux consommer la mode...

J'espère vraiment vous avoir donner l'envie de regarder ce reportage...

J'espère aussi avoir susciter en vous ne serait-ce qu'un début de réflexion sur le sujet...




Nos actes sont nos votes...

Nous sommes les acteurs du changement que nous souhaitons...












Un petit ajout à cet article car depuis que je l'ai rédigé j'ai cherché, sur le net, des sites et marques proposant une mode éthique et responsable. Il ne s'agit pas là d'une liste exhaustive, c'est un début, et si vous avez d'autres sites/marques que vous connaissez et qui n'apparaissent pas dans la liste ci-dessous n'hésitez pas à m'en faire part en commentaire...Vous verrez qu'il y en a pour tous les goûts et tous les prix, et pour les marques les plus chères, faites comme moi, attendez les soldes...


JUX 
BONOBO (pour les Jeans et la gamme "Instinct" de la marque)   


Je n'ai bien sûr pas commander sur tous ces sites et ne connais donc pas en détail chaque marque, là encore tous commentaires de votre part sera le bienvenu si vous le souhaitez...

J'essaierai d'agrandir cette liste au fil de mes pérégrinations sur le sujet...