lundi 31 mars 2014

Bref...j'ai tout pris...de mon père!!!

Oui, j'ai tout pris de mon père, enfin presque, et franchement c'est pas ce que je pouvais faire de mieux...

J'ai un père grossier...une mère pas du tout...et moi je ne sais pas dire une phrase sans lâcher un "putain" ou un "fais chier"...bref, je suis vulgaire...

J'ai un père 0 patience...une mère qui prend son temps (parfois trop...mais c'est une autre histoire)...et moi il faut que ça aille vite, que quand je te parle tu comprennes direct sinon ça me saoûle, que quand je te demande un truc tu mettes pas 3 plombes à le faire, que quoique je fasse faut pas que ça s'éternise sinon je vais finir dans un état proche de la crise de nerfs...bref, je suis d'une impatience rare...

J'ai un père assez violent (physiquement et dans ses mots)...une mère pas vraiment (quoiqu'elle peut être très blessante)...et moi je suis violente dans mes paroles, je ne passe pas par 4 chemins pour dire ce que je pense, je ne prends pas de gants, pas même avec ma fille, d'ailleurs je prends moins de gants avec mes proches qu'avec les autres...bref, je suis hystérique...

J'ai un père gueulard...une mère qui attend le calme après la tempête pour dire ce qu'elle a sur le coeur...et moi quand un truc me chiffonne il faut que ça sorte de suite, peu importe si ce n'est pas le lieu, peu importe si ce n'est pas le moment, peu importe si je suis trop énervée et qu'il vaudrait mieux que je me calme...bref, j'ai une grande gueule...

J'ai un père pour qui tout est grave...une mère pour qui rien ne l'est...et moi je suis capable de me mettre dans des états pas possible pour la moindre broutille...bref, je suis une stressée de la vie...

J'ai un père dont rien n'est jamais la faute...une mère maladroite qui s'assume...et moi j'ai toujours de bonnes raisons pour tout, même quand je fais une connerie...bref, je suis de mauvaise foi...

J'ai un père intransigeant, strict et sévère...une mère qui laisse couler...et moi je suis une vraie commandante en chef, j'aime que l'on fasse les choses à ma façon et que l'on pense que j'ai toujours raison (bon, en même temps j'ai toujours raison)...bref, je suis tyrannique autoritaire...

Voilà, j'ai tout pris de mon père et ça fait de moi une chieuse bien aboutie...bref, je suis une grosse casse-couilles...



samedi 29 mars 2014

LIEBSTER AWARD...the return of the comeback...


Me voici de retour pour un petit tag version 3.0...pour rappel j'ai été taguée une 1ère fois ici, et une 2ème fois ici.

Les Liebster Award je pense que tu commences à connaître le principe, que tu sois blogueuse ou lectrice de blogs...donc je vais t'épargner les redites...mais si vraiment tu ne vois pas de quoi je parle tu peux te reporter à mon 1er tag.

Cette fois-ci c'est "Une fille et des cils" qui m'a posée ses questions, et c'est avec grand plaisir que je vais y répondre. 

J'ai découvert très récemment ce blog et celle qui se cache derrière, et c'est une des jolies découvertes que j'aime tant faire dans ce monde de la blogo...il y a des blogs que j'aime, des blogueuses que j'apprécie...et parfois un vrai coup de coeur se produit, c'est le cas ici...j'adore son côté fun et pétillant, mais pas langue de bois, tout ça avec de l'humour et de la dérision...tout ce que j'aime en somme...

Je vais une fois de plus zappé les 11 anecdotes à mon sujet, je te renvois ici, c'est triste mais je manque cruellement d'inspiration quand il s'agit de me dévoiler...quoique si tu me suis tu pourras noter que je commence à me livrer un peu plus à chaque nouveau billet...

Allons-y Let's go, c'est parti les amis (Dora sort de ce corps)...

Mes réponses aux questions d'"Une fille et des Cils"


Qu'est-ce qui te plaît dans le fait de tenir un blog?

J'aime bien faire partager mes trouvailles...ça me permet aussi de m'évader...tenir un blog m'a fait rencontrer des gens adorables...c'est à la fois très égocentrique et en même temps ouvert sur le monde, j'aime cette contradiction...c'est aussi parfois un exutoire...

Quelle est ta plus grosse boulette?

Je suis assez maladroite et gaffeuse, mais une énorme boulette je vois pas trop...là je sèche...

As-tu des regrets?

J'ai plus de remords que de regrets...dans l'absolu j'aimerai ne jamais avoir de regrets, c'est atroce, ça peut vous bouffer les regrets, vous empêcher d'avancer, de profiter de votre vie...En y réfléchissant j'ai quand même un gros regret : mon 1er régime, j'en ai parlé ici, je ne reviens donc pas dessus.

Cite-moi 3 choses que tu emporterais sur une île déserte

Je me ferai vite chier sur une île déserte...mais si c'est pour un court moment je prendrai un bouquin, je n'ai plus trop le temps de lire, ce serait l'occaz de m'y remettre, de la musique pour lézarder sur la plage avec du bon son...mon appareil photo...

Tu as quel âge petit cil?

37 ans dans mon corps...beaucoup moins dans ma tête...

Quel est le rêve absolu de ta life?

Faire 1 à 2 beaux voyages par an ce serait l'extase...c'est dommage, j'ai le temps pour mais pas les finances...

Que fais-tu de ton temps libre?

Je faisais du sport, mais je me suis blessée et là c'est pause pendant quelques mois...je blogue...je lis les blogs...je traîne sur le net...je sors en famille...je sors avec les potes...je m'occupe de ma chouquette (ça occupe pas mal du temps libre cette petit bête)...quand c'est possible je voyage...

Quel est le trait de personnalité qui te caractérise le plus?

Entière...je dis ce que je pense, quand je fais les choses c'est jamais à moitié, je ne fais pas dans la demie mesure, c'est tout ou rien...pour tout...je suis assez extrémiste quand il s'agit de mes sentiments...

Tu es plutôt du genre ronchon ou Princesse au Bois dormant au réveil?

Ronchon...au réveil et en général...je suis une râleuse et une revendicatrice...je dis tout haut ce que je pense...bref, le Schtroumpf grognon c'est moi...

Es-tu fêtarde ou casanière?

Plutôt fêtarde de nature, mais forcément avec une chouquette de 4 ans ça calme...je sors de temps en temps, je vois les potes tout le temps...disons que ce ne sont plus les mêmes sorties qu'à 20 ans, mais globalement on reste peu à la maison, on fait des sorties en famille souvent, et des soirées sans enfant à l'occasion...et parfois même des soirées meufs sans mec ni môme et là j'avoue que c'est pas mal du tout...

Quelle est ta citation préférée?

"Life is what happens to you while your busy making other plans" John lennon

On a tendance à toujours attendre qu'il se passe ci ou ça dans notre vie pour réaliser tel ou tel projet/désir/envie...on passe notre temps à faire des plans sur la comète, plans pas toujours réalistes ni réalisables, et du coup on laisse filer le temps bêtement au lieu d'utiliser ce temps précieux à vivre le moment présent et à s'adapter à la vie plutôt que de vouloir que la vie s'adapte à ce que l'on souhaite, ce qui est au final rarement compatible pour le commun des mortels. J'ai compris tout ça il y a peu, mais désormais j'essaye de faire avec ce que m'offre la vie et surtout de profiter des beaux et bons moments en faisant face aux galères.

Et voilou...vous en savez désormais encore plus à mon sujet...

Je vais m'arrêter là et ne taguer personne car il faut taguer des blogueuses de moins de 200 abonnés si on suit la règle, et dans celles que je suis la plupart sont largement au dessus...et puis la 1ère fois que j'ai tagué 11 blogueuses j'ai du avoir seulement 2/3 retours donc la motivation est moyenne...mais de mon côté je répondrai toujours avec plaisir...

mardi 25 mars 2014

Si toi aussi tu as un enfant cascadeur roi de la croutade...STELATRIA de Mustela est fait pour toi !!!

Il y a quelques jours je file récupérer ma chouquette au centre de loisirs, et la responsable (que je connais désormais très bien) m'attrape au passage et m'explique que ma fille chérie s'est rétamée sur le bitume de la cour telle une grosse patate...sans les mains...c'est tellement plus sympa sans les mains...elle me dit qu'elle est pas mal amochée, qu'ils ont même failli m'appeler pour que je vienne la récupérer, mais que finalement ma fille est une warrior (enfin ça c'est moi qui le dit) et qu'elle a réussi à se calmer une fois les 1ers soins prodigués...

Avant d'aller plus loin il faut que je t'explique que ma fille n'est pas une princesse, non, ma fille est une kamikaze, un chouille garçon manqué, et surtout une mimi cracra de 1er ordre...quand je la récupère le soir (enfin 16h45 c'est pas vraiment le soir, je te l'accorde) à la sortie de l'école je me demande si elle ne s'est pas faite piétiner par un régiment, ou encore si on ne l'a pas traîner dans la boue...elle est dans un état lamentable, noire des pieds à la tête, et je ne te parle même pas des ongles...une vraie mécanicienne (quand je lui demande comment elle en arrive à avoir des ongles aussi minables elle m'explique que c'est à cause de la "terre de gratte" de la cour...la terre de gratte donc, oui, oui...)...bref, c'est miss crados, et miss petits bobos (bleus, griffures, égratignures font partis de son quotidien, et donc du mien).

Revenons-en à THE BIG CROUTADE dont je vous parlais initialement...

Une fois prévenue je vais donc récupérer ma doudoune, et là je vous avoue que j'ai quand même eu un petit choc en voyant son visage tout râpé, elle ne s'est pas loupée...

N'étant pas une super wonder mum avec une trousse à pharmacie digne de ce nom je me vois donc dans l'obligation de me rendre à la pharmacie de mon bled, et là je sais que je vais y passer au moins une heure (si toi aussi tu habites un bled tu me comprends, la pharmacie, la Poste et la boulangerie étant les hauts lieux de rencontres et de bavardages où chacun aime à se retrouver pour échanger...tout le monde sauf toi...toi qui veut juste acheter ce dont tu as besoin et vite rentrer chez toi...mais voilà, tu n'es pas seule...). Au bout d'un bon 30 mins d'attente (avec seulement 2 autres clients devant moi) c'est enfin mon tour. Afin de gagner du temps (en même temps je ne suis plus à 2 mins près) je montre le visage défiguré (oui rien que ça) de ma chouchou afin que mon interlocutrice comprenne de suite ce dont j'ai besoin, m'attendant à repartir avec du "Cicatryl" ou un truc dans le genre...

La pharmacienne, après analyse, revient avec un tube de la marque MUSTELA, marque que tu connais forcément si tu es maman.

Ce tube le voici :


Sur le coup je reste un peu dubitative, je comptais repartir avec un "médicament"...

La pharmacienne m'explique que sa fille utilise toujours cette crème pour les bobos de ses enfants et que c'est vraiment très efficace et très doux...Soit...je lui laisse le bénéfice du doute et repart avec ma petite crème...

Et bien dis-toi que ce tube est désormais MON indispensable pour les bobos en tout genre de chouquette...

Dommage que je n'ai pas pensé à prendre de photo pour te faire un  avant/après, il va falloir que tu me crois sur parole, mais une semaine pile poil après sa chute ma doudoune n'a quasiment plus aucune trace de sa blessure de guerre.

Je suis bluffée...tu l'auras compris...

Si tu veux en savoir davantage sur les utilisations diverses et variées de cette potion magique c'est ici.

Mon seul petit bémol, à moi grande fan du bio, c'est la compo bien sûr, quoiqu'elle n'est pas si terrible que ça malgré tout, 3 ingrédients sur la totalité sont plutôt bof, dont 1 vraiment bof bof, mais je fais l'impasse au vue de l'efficacité de cette crème, d'autant que son usage est occasionnelle (je suis plus tatillonne sur les produits du quotidien).

 Si toi aussi tu as un enfant qui aime prendre des risques STELATRIA est pour toi, et en plus ça tient dans ton sac à main...que demande le peuple?!!!

jeudi 20 mars 2014

Si j'étais Barbie...

Si j'étais Barbie j'aurai une vie trop parfaite, sans problème, tout irait trop bien, même quand je serai dans la merde et bien ça ne durerait pas parce que Barbie elle est toujours au bon endroit au bon moment, et tout s'arrange toujours très vite et très bien pour elle...

Si j'étais Barbie j'aurai une vie professionnelle trop de la balle car j'aurai été tour à tour infirmière, médecin, vétérinaire, danseuse, avocate...et tout ça avant la trentaine...

Si j'étais Barbie j'aurai un putain de dressing de ouf à faire pâlir Paris Hilton et Carrie Bradshaw...

Si j'étais Barbie j'aurai une baraque de malade mental, voire même un château...et même si j'habitais dans la forêt j'aurai la bicoque la plus mignonette de la galaxie...

Si j'étais Barbie je serais aimée de la Terre entière tellement on me trouverait formidable...

Si j'étais Barbie j'aurai une voix si douce et merveilleuse et enchanteresse que tout le monde rêverait de m'entendre chanter...

Si j'étais Barbie mes BFF s'appelleraient Stacey, Steffie, Kelley, Tracy, Christie, Becky et toute la clique de pouf Californienne...

Si j'étais Barbie je me taperai Ken, et là déjà je suis moins partante...le style minet parfait imberbe et propre sur lui c'est pas trop ma came...

Vous vous demandez sans doute ce qui se passe dans ma tête là tout d'un coup...et bien il se passe que ma fille est malade, que je la garde à la maison, et qu'elle se mate tous les épisodes de Barbie et que moi BEN J'EN PEUX PLUS DE CETTE CONNASSE...non mais sérieux...

J'avoue que petite j'étais ultra fan, j'en ai eu des Barbie et j'adorai ça...mais les dessins animés c'est juste pas possible...c'est cul cul, c'est même con con...sans aucun intérêt, c'est tout le temps la même trame...non mais je frôle l'overdose de cet univers rose bonbon...

Ce qui me rassure c'est que même ma paupiette de 4 ans ne va pas jusqu'au bout de certains épisodes, même pour elle c'est too much...

Alors les poupées oui, mais les dessins animés par pitié CESSEZ!!!!!!!!
Crédit photo : Dina Goldstein et son projet "In The Dollhouse" à découvrir ici

mardi 18 mars 2014

Mes années d'hyperphagie...mes années d'enfer...!!!

Je vous parlais ici il y a quelques semaines de comment les régimes m'avaient foutu en l'air...je ne vais pas revenir dessus...je vais aborder un autre aspect de toute cette merde dans laquelle je me suis engouffrée suite à ce 1er foutu régime...

Après ce 1er régime je suis donc entrée dans l'aire du YO-YO, le fameux, alternant les périodes de pertes de poids et les périodes de prise et de reprise de poids...augmentant mon poids de forme au fil des années...

J'alternais donc des périodes de grosse frustrations alimentaires, et des périodes où je m'empiffrais comme une truie...oui, c'est comme ça que je me voyais, une grosse truie, énorme et dégueulasse qui ne pensait qu'à bouffer...mon estime de moi à cette période était plutôt médiocre vous vous en doutez...

Je ne sais pas trop à quel moment les crises ont commencé, je ne me rappelle pas bien de toute cette période, ou plutôt de toutes ces crises, je crois que mon cerveau a décidé de mettre tout ça de côté, dans une petite boîte bien fermée...

Ce que je sais c'est que j'ai souffert d'hyperphagie entre 15 ans et 25 ans...10 putain d'années!!!

L'hyperphagie, si vous ne connaissez pas, mais j'en doute, ce sont des crises où l'on avale tout ce qui nous tombe sous la main, et à l'inverse de sa cousine la boulimie on ne se fait pas vomir...ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais je n'y suis jamais parvenue...ayant pour conséquence une prise de poids rapide et conséquente me menant tout droit à la case "Obèse"...

Ces crises pouvaient me prendre n'importe quand, mais je ne pouvais pas toujours les assouvir, vivant chez mes parents. Au réveil j'étais capable de m'avaler le reste du plat de pâte de la veille, même pas réchauffé, en 2 mins chrono, et j'enchaînais sur le pti déj, que je prenais bien sûr plus que copieux...je ne sais même pas comment j'arrivai à me rendre en cours dans cet état et surtout à suivre en classe...forcément après ces crises je me sentais mal, comme une merde, comme une moins que rien, comme une grosse vache...j'étais mal dans ma tête et dans mon corps...

Je ne pouvais donc pas faire de crise quand je le "voulais", je vivais chez mes parents, et bien sûr je leur cachais...même si bien sûr ils se rendaient compte que quelque chose clochait car la bouffe disparaissait et moi j'enflais à vue d'oeil...ils n'ont pas mis bien longtemps à comprendre le rapport de cause à effet...Mais la psychologie n'étant pas leur fort pour eux j'étais juste une grosse gourmande qui ne pensait qu'à bouffer...c'était déjà pas mal compliqué avec mes parents car nous avions (et avons toujours) des idées aux antipodes, mais ajouter à ça le fait que je devienne obèse alors qu'ils ne supportent pas les gros, vous imaginez bien que ça ne m'aidait pas beaucoup à me sentir mieux....je me rappelle même d'une période où mon père me faisait monter sur la balance tous les dimanches matin au réveil, et si je n'avais pas perdu 1 kg par rapport à la semaine précédente, ou même pire, si j'avais grossis, je vous passe les détails, mais je passais un très très mauvais moment...

Comme il m'était difficile d'assouvir mes crises chez mes parents, je les assouvissaient très souvent chez mes grands-parents, le dimanche essentiellement, jour de sortie pour eux, j'y étais seule et "tranquille" avec des placards regorgeant de tout ce dont j'avais besoin pour ça...

Forcément, à force de grossir mon état est devenu un gros souci pour ma santé, et c'est là que ma mère a commencé à me traîner de nutritionnistes en diététiciens, et inversement, et comme je vous l'expliquais dans mon précédent billet j'ai même frôlé l'hospitalisation...

Ce qui me choque le plus dans tout ça, avec le recul, c'est qu'à aucun moment on a abordé l'aspect psychologique de mon état, pas une fois un médecin n'a émit la possibilité que j'étais peut-être mal dans ma peau pour une raison précise et qu'il faudrait travailler à ce niveau là...je n'ai mis un mot sur ma maladie que des années plus tard, par hasard en voyant un reportage à la TV (c'était à la mode ce genre de reportages il fut un temps, on ne se sent pas du tout bête de foire...)...

J'ai donc continué à enchaîner les régimes, sans soigner le fond du problème...

Je suis parvenue par je ne sais quelle miracle à perdre une vingtaine de kilos, kilos non repris à ce jour, mais je me traîne toujours 15 kgs de trop dont je ne me dépatouille pas quoique je fasse...d'où ma lassitude des régimes inutiles et de mon envie d'arrêter d'en faire...

Aujourd'hui je n'ai plus de crise, depuis plus de 10 ans maintenant, je me considère donc sortie d'affaire (le suis-je vraiment???)...mais la nourriture est et restera un problème jusqu'à la fin de ma vie, malheureusement...J'ai même développé des TOC alimentaires, à me voir compter le nombre de gâteaux que je mange (il faut que je reste sur un nombre pair), je ne le fais plus mais j'ai longtemps été une obsédée de la calorie à analyser tous les emballages de bouffe, à trier dans ma tête les bons des mauvais aliments...J'ai des restes de toutes ces déviances accumulées au fil des années...et c'est usant...surtout que bien sûr ce n'est pas le genre de choses dont on parle...

Je n'ai jamais vu de psy, j'ai essayé une fois, mais je n'arrive pas à me livrer, je n'ai pas confiance, je ne suis pas certaine que ça puisse m'aider vraiment...je n'ai donc jamais travaillé sur mon problème avec un médecin...les crises se sont juste arrêtées...elles ont cessé quand j'ai rencontré Zhom et emménagé avec lui...

Je pense que si l'une des raisons de ces crises était liée au fait de mes régimes et de la frustration qu'ils ont engendré, je crois que le mal-être que je ressentais en vivant chez mes parents n'y était pas étranger non plus...le fait de prendre enfin mon indépendance, et de m'installer avec mon chéri m'a libéré d'un poids qui a fait que les crises ont disparu du jour au lendemain...

Tout n'est malheureusement pas réglé, et ne le sera sans doute jamais, mais aujourd'hui, à l'aube de la quarantaine, je pense avoir fait le deuil de ce corps que je n'ai jamais eu et que je n'aurai jamais, je pense avoir compris que les régimes sont inutiles et qu'une alimentation saine et variée est à privilégier, je pense que j'aurai toujours un souci avec la bouffe comme les anciens alcooliques avec la bouteille, je pense que tout est très loin d'être résolu dans ma tête mais que j'arrive à vivre avec sans que ça ne me bouffe et m'empêche de vivre ma vie normalement...Je pense qu'à l'aube de la quarantaine je suis en passe d'acquérir une certaine sagesse vis-à-vis de mon corps, du moins je l'espère et veux y croire...et je vais essayer de travailler à m'accepter comme je suis plutôt qu'à vouloir me changer à tout prix, et dans cette quête je crois qu'il y aura des hauts et des bas...

Aujourd'hui je me sens bien mieux dans ma peau que 20 ans en arrière, et ça c'est déjà une grande victoire pour moi...

J'espère que cet article, s'il vous touche de près ou de loin, pourra vous apporter un petit quelque chose, ou même vous aider à vous comprendre vous ou un proche...j'ai voulu montrer que l'on peut en sortir, que ce n'est pas une fatalité, et ainsi redonner espoir à toutes les personnes souffrant de ce genre de troubles du comportement alimentaire...

vendredi 14 mars 2014

Le retour du soleil me donne l'envie de rendre leur liberté à mes pieds...

Depuis quelques jours ça sent l'été avec le retour du soleil, les températures qui grimpent, ce beau ciel bleu...il y a comme une effluve de vacances...

Je doute que cet avant-goût d'été perdure encore longtemps, mais il faut savoir apprécier les choses quand elles sont là...

Et moi tout ça et bien ça me met de bonne humeur...et ça me donne surtout des envies...

Une des choses que j'apprécie le plus lorsque les températures estivales sont là : libérer mes pieds!!!

Si je pouvais je vivrais pieds-nus...j'ai du mal à avoir les pieds enfermés toute la journée, et dès que je rentre du boulot, mon 1er geste : virer mes shoes (là ça devient moins glamour, car si l'été j'enfile direct une paire de tongs, l'hiver j'enfile direct ma paire de crocs...oui, oui, ce sabot tout vilain, mais tellement agréable à porter...)...

Enfin bref, tout ça pour vous dire que j'adore avoir les pieds à l'air libre, les voir s'épanouir au grand air...

Et quoi de mieux que des jolies sandales pour les laisser s'épanouir en beauté...

Voici quelques modèles qui me plaisent plutôt beaucoup, beaucoup...mais comme je suis pas Rothschild il faudra faire un choix...

 Minnetonka :


Unisa (marque découverte l'année dernière et je suis fan absolue, elles sont belles et archi confortables) :



San Marina : 









Patricia Blanchet :



Havaïanas : 


Sur ce, je vous laisse...je vais aller profiter du beau temps...

mardi 11 mars 2014

Masque à l'argile CATTIER - à chacun sa couleur !!!

CATTIER est une marque que j'utilise au quotidien (rappelez-vous) et qui trône fièrement dans ma salle de bain parmi ses autres compagnons bio...

Je n'avais pas fait de masques pour le visage depuis des années, voir des décennies, quand au détour de mon petit supermarché bio, fournisseur officiel de mes cosmétiques, je suis tombée sur ce petit tube :

Je vous avoue que ce qui m'a attiré l'oeil dans un 1er temps c'est son prix : 4,95 euros les 100ml, pour un masque j'ai trouvé ça plutôt pas cher du tout. Du coup j'ai pris ce petit tube (pas si petit que ça d'ailleurs) dans ma main et j'ai étudié de façon plus approfondi ce que pourrait m'apporter ce masque.

Les propriétés de ce masque à l'argile pour "peaux sensibles" d'après Cattier : Le Masque Argile Rose Cattier permet aux peaux sensibles et réactives de profiter d’un soin douceur purifiant pour un effet « bonne mine » garanti. Enrichi en beurre de karité bio, reconnu pour ses vertus réparatrices, anti-desséchantes et protectrices, en menthe poivrée bio, aux propriétés rafraîchissantes et stimulantes et en aloe vera, hydratante et apaisante, il adoucit et nourrit l’épiderme, et clarifie la peau. Grâce à la richesse en micro-nutriments de l’argile, il apporte minéraux et oligo-éléments nécessaires à la beauté et à l’éclat de la peau.

Mon avis à moi perso :  J'adore le côté ultra naturel de ce masque, il est très facile à appliquer et à ôter, il est vraiment très doux pour les peaux sensibles, il est prêt à l'emploi et donc très pratique, petit point négatif : il sèche très vite et l'argile quand elle est sèche n'agit plus (l'idéal étant donc de le réhumidifier si besoin, idéalement avec un brumisateur).
Pour ce qui est des résultats, ma peau en ressort douce et lumineuse, il donne un effet coup d'éclat immédiat.
Pour que ses bénéfices soient durables une application par semaine est indispensable (après un bon gommage pour une meilleure efficacité, désormais j'utilise celui-ci).

Ce masque au prix tout doux est désormais un de mes must have.

Cattier a fait les choses bien et si vous n'avez pas la peau sensible, comme moi, vous trouverez, je n'en doute pas, votre bonheur parmi ces 2 autres masques de la gamme, un pour peau sèche et un pour peau grasse (que je n'ai pas testé car je n'ai pas la peau grasse, bien au contraire, je testerai sans doute celui pour peau sèche une fois l'hiver passé lorsque ma peau sera alors moins sensible).

Masque à l'argile pour peaux grasses :

Propriété de ce masque selon la marque : "Le Masque Argile Verte Cattier, par son dosage optimum d’argile verte et blanche, est le soin douceur purifiant et reminéralisant des peaux mixtes à grasses. Enrichi en huile de jojoba bio, hydratante et protectrice, en menthe poivrée bio, aux propriétés rafraîchissantes et stimulantes, et en huile essentielle de romarin bio, il adoucit et nourrit l’épiderme, et clarifie la peau. Grâce à la richesse en micro-nutriments de l’argile, il apporte les minéraux et oligo-éléments nécessaires à la beauté et à l’éclat de la peau".


Masque à l'argile pour peaux sèches :


Propriété de ce masque selon la marque : "Le Masque Argile Jaune Cattier, par son dosage optimum d’argile jaune et blanche, offre aux épidermes secs et fragiles un soin douceur tonifiant. Enrichi en huile de jojoba bio, hydratante et protectrice, en menthe poivrée bio, aux propriétés rafraîchissantes et stimulantes, en huile essentielle de géranium bio et en eau florale d’hamamélis bio, apaisante, il adoucit, apaise et nourrit l’épiderme, et clarifie la peau. Grâce à la richesse en micro-nutriments de l’argile, il apporte minéraux et oligo-éléments nécessaires à la beauté et à l’éclat de la peau".

Moi je dis qu'à ce prix là ce serait dommage de s'en priver...

jeudi 6 mars 2014

Le jeudi c'est coquetterie...et cette semaine "J'veux du soleil"...

"Le petit monde d'Elvira" nous propose chaque semaine un thème dans le cadre du "Le jeudi c'est coquetterie"...et je ne pouvais pas passer à côté du thème de cette semaine "J'veux du soleil"...en même temps qui n'en veut pas...enfin moi en tout cas le soleil je l'aime, et tout ce qui va avec...et ça tombe bien car après des semaines diluviennes il semble de retour...et c'est quand même bon pour le moral ce ciel bleu, cette luminosité...je revis...

Je vis dans la région Bordelaise, et donc tout près de la plage (lucky me, je sais), et forcément ici le soleil on l'attend plus qu'ailleurs car il est synonyme de baignade et de bronzette, de pique-nique sur le sable, de couchers de soleil sur l'Océan...hum...ça y est, je suis déjà en été dans ma tête...

Le soleil pour moi c'est donc l'été, la plage, les vacances...et mes petits "must have"...et c'est de ça dont je vais vous parler aujourd'hui...

Mon 1er indispensable de l'été : L'huile scintillante

J'en raffole, pour peu qu'elle est une petite odeur de Monoï et là c'est le paradis. 

J'adore parce qu'elle hydrate ma peau en la sublimant de ces petites paillettes (oui, j'aime les paillettes). L'été je ne me tartine que de ça, effet belle peau garantie, tu te sens princesse des îles, déesse du soleil...bref t'en peux plus tellement tu te sens belle et désirable et sexy et canon...(ouais, une huile ça peut faire tout ça d'abord!!!!).

L'année dernière je vous parlais ici de ma chouchoute de l'époque, sauf que gros point noir pour moi, elle n'était pas bio. Cette année j'ai donc décidé de prospecter et de trouver THE huile à paillettes qui me sublimera cet été, et voici celles qui me tentent un peu, beaucoup, A LA FOLIE...

 Les 3 chênes, 22,79€
Melvita, 31€
Terre d'Oc (Nature & Découverte), 17,95€

Mon 2ème indispensable de l'été : LES HAVAÏNAS

J'aurais pu dire les tongs, tout simplement, mais non, moi je ne suis pas n'importe quelle tong, moi je suis Havaïnas forever...J'en ai déjà quelques paires à mon actif, je ne jure que par ça l'été (et je peux même aller bosser avec...lucky me bis).

Je les aime parce qu'elles sont légères, hyper confortables, colorées ou sobres, version chics ou version plage...

Une amie m'en a offert une paire suite à un voyage au Brésil il y a une dizaine d'années, et depuis la folie m'envahit, je suis fan absolu...

Je vous ai fait une petite sélection de celles que je verrais bien agrandir ma collection : 

Mon 3ème indispensable de l'été : LE VERNIS À ONGLES

Le vernis à ongles c'est vraiment pas mon truc au quotidien...je n'en mets jamais sur les ongles de mes mains, j'aime les garder naturels...en revanche l'été je ne m'en passe pas sur les ongles de mes orteils...je trouve que des jolis ongles bien vernis avec des nus-pieds (ou des tongs ;-)) c'est quand même la petite touche en plus...

Et là je n'en n'ai pas 50, je n'en n'ai qu'1, il m'accompagne tout l'été, le seule et l'unique, the only one, mon BVF (Best Vernis Forever), j'ai nommé : Le vernis "Couleur Caramel" Blé Doré (n°39).

N'ayant pas de photos de mes pieds vernis sous la main, merci à "The Little Big Bazar" pour cette jolie photo.

Et enfin mon 4ème et dernier indispensable de l'été : LA ROBE

Je suis d'ordinaire très robe et jupe car je trouve qu'elles mettent davantage ma silhouette de paupiette en valeur en mettant en avant ce qu'il faut et en cachant les défauts (une partie au moins). Et l'été je m'en donne donc à coeur joie...

Je les aime fluides, colorées, longues de préférence, ou au dessus du genou...

Je vous ai fait une petite sélection de modèles qui me correspondent assez : 

 Dehry, 86€

 Esprit, 79,99€

 The Divine Factory, 57,90€

Volcom, 70€


Et vous, le soleil ça vous inspire quoi???

Et sinon il y a toujours un joli bracelet à gagner ici qui sera idéal pour agrémenter ton petit look estival...

mardi 4 mars 2014

Les perles delica de Pépette (avec une surprise à l'intérieur)...

Les accessoires et moi c'est une histoire relativement récente...je ne m'y intéressais pas, n'y voyais aucun intérêt...il faut dire que je suis une fille certes, mais pas des plus coquette/glam/pomponnée and co...j'aime pas trop passer des plombes dans la salle de bain donc en général je me prépare assez rapidement avec le minimum syndical...en 1/2 heure je suis douchée, habillée, coiffée...et go...et quand je te dis coiffée j'exagère...tu vois Rebelle, et bien sa coupe c'est la mienne (en moins rouge et moins long), donc le matin je te secoues tout ça avec les mains et hop, 3 secondes plus tard je m'estime coiffée...

Bref...tout ça pour te dire que la coquetterie et moi c'est pas toujours ça...mais j'essaye de me soigner...il y a des jours avec et des jours sans...

Depuis peu je m'intéresse donc aux accessoires, enfin aux bijoux surtout...et dans ce domaine j'aime les choses originales, colorées...d'ailleurs si tu te souviens bien je t'avais déjà présentée ici une créatrice de la région dont j'affectionne particulièrement les créations...

Et bien aujourd'hui je t'en présente une autre....que de talent par chez nous...

Il s'agit d'une de mes collègues (oui il y a des gens avec du talent même là où je bosse, c'est fou, je sais...remember), d'ailleurs je ne sais pas où elle trouve le temps entre son boulot à plein temps et ses enfants pour réaliser ces jolies créations...

Bon, tu n'en peux plus du suspens, tu te demandes ce que cette Pépette peut bien créer, quoique il y a un léger indice dans le titre quand même hein...

Et oui, je te le donne ne mille, il s'agit de bijoux en perles...et plus précisément de "manchettes" (entre autres choses, mais aujourd'hui je te parle manchette)...

Quand j'ai vu ses bracelets j'ai craqué immédiatement...

Voilà mes précieux :





J'ai choisi les motifs et les couleurs, et le gros plus c'est que c'est du "sur mesure"...le bracelet est fait à la taille exact de mon poignet...

Les possibilités sont infinies, tu peux donc laisser libre cours à ton imagination et laisser ensuite Pépette travailler avec ses doigts de fée...Elle est super dispo, très à l'écoute, le travail est vraiment propre...tu l'auras compris je suis fan...

Je te conseille vivement d'aller faire un petit tour sur sa page FB pour en découvrir davantage (même si toutes ses créations n'y figurent pas), et n'hésite pas à la contacter en MP si tu es tentée...

Et comme je suis de bonne humeur (profitez, c'est rare), j'ai décidé de vous gâter et de vous offrir le bracelet "triangle", mon chouchou...

Pour avoir une chance c'est très simple, vous me laissez un commentaire et vous me dites les couleurs que vous choisirez pour votre joli bijou si vous êtes l'heureuse gagnante...vous me laissez une adresse mail afin que je puisse vous contacter...liker ma page FB et celle de Pépette n'est pas une obligation, mais ce serait juste sympa...et surtout n'hésitez pas à partager...

Je tirerai la gagnante au sort via Randomizer le mardi 11 mars dans la soirée.

Et voici venu le temps d'annoncer la gagnante : Il s'agit du n° 1, et donc c'est toi Andara Violette qui remporte ce joli bracelet...Merci à vous 3 pour votre participation...


lundi 3 mars 2014

INSTAGRAM...

Hello,

Un petit post rapidos pour vous dire que je viens de me créer un compte Instagram pour le blog...vous me trouverez donc sous le pseudo : sweetdood33.

Je vais oeuvrer à relier mon compte Instagram à mon blog, pour le moment je n'ai pas trouvé comment faire, et comme je suis d'une grande patience je me pencherai dessus une prochaine fois sous peine de faire passer mon Mac par la fenêtre (si jamais vous avez la soluce pour relier Instagram à Blogger je suis preneuse bien sûr...).

Je vais essayer d'alimenter mon compte régulièrement...ne m'en voulez pas si ce n'est pas le cas dans un 1er temps...je n'ai pas encore le réflexe...je ne suis pas une grosse pro des réseaux sociaux à l'exception de Facebook...

Je reviens très vite avec un nouveau billet avec une surprise dedans...

Je vous dis donc à tout bientôt...