lundi 26 août 2013

"Causette" et "Bibiche" : parcequ'on n'est pas (que) des quiches !!!

Les magazines et moi c'est pas l'amour fou, tellement pas que je n'en lis pas (bon, j'avoue zieuter le dernier "Voici" chez une de mes cops quand je lui emprunte ses toilettes, mais ça s'arrête là, et du coup je suis tellement à la ramasse que je ne connais pas la moitié des "people" qui s'y trouvent).

Plus jeune j'en lisais, ma grand-mère m'achetait une fois par mois "20 ans" et "Jeune et Jolie", mais  déjà à l'époque je ne me retrouvais pas dans ces pages où pour être à la mode il fallait être belle et svelte pour prétendre exister (j'étais grosse et pas terrible) et surtout pour pouvoir suivre la mode du moment. Je crois que je m'acharnais à les lire car j'avais le naïf espoir (disparu depuis) que la chenille se transforme en papillon et devienne une belle nana, mince et populaire...un jour!!! Oui mais ne rêvons pas, la vilaine qui se transforme en bombe atomique à part dans les films de série B ricain de l'époque c'était pas légion!!!

Plus tard j'ai lu "Biba", mais là encore j'avais l'impression que ce magazine, comme tous les autres, ne m'était pas adressé, et les seules pages qui m'intéressaient vraiment étaient les témoignages des lectrices (mon petit côté voyeuriste, ou sociologue de bas étage).

J'ai donc fini par arrêter de lire ces pages de papier glacé (inondé de pubs tout aussi aux antipodes de ce que je suis), las de ne pas m'y retrouver, de me sentir exclue de ce monde de beauté (et de superficialité) auquel je n'appartiendrai jamais puisque dame nature (et le chocolat) en ont décidé autrement!!!

Moi je suis ronde, j'aime les fringues mais pas forcément suivre la mode du moment, et surtout j'ai un petit côté rebelle, féministe, revendicatrice et non conformiste qui fait que ce qu'il y a dans les magazines féminins lambda ne m'intéresse pas vraiment, je préfère de loin des sujets concrets, de fond, qui me font réfléchir, qui ne me place pas dans ma petite bulle individualiste mais me font voir d'autres horizons, envisager les choses autrement...vous voyez l'idée!!!

Et donc, mieux vaut tard que jamais, cet été je découvre 2 magazines aux antipodes de tout ce que l'on peut trouver dans les rayons de presse féminine depuis des années : Causette et Bibiche.

Causette est un mensuel dont la devise "Plus féminin du cerveau que du capiton" me parle déjà, non pas que je m'estime ultra intelligente, mais force est de constater que j'ai un cerveau et malheureusement des capitons, et forcément, valoriser ses capitons c'est quand même bien moins facile que son cerveau aussi petit soit-il.



Et sinon ça cause de quoi dans "Causette"?! Et bien ça cause socio(logie), culture, portraits, actu(alité), faits divers...ça aborde des thèmes qui peuvent faire grincer des dents, pas forcément politiquement correct... l'écriture est fluide, ça ne se veut pas élitiste...bref, c'est différent, et ça fait du bien...j'en regrette même de ne pas avoir découvert ce petit bijou plus tôt (des fois je me demande si je ne vis pas dans un univers parallèle...)!!!

Si vous ne connaissez pas encore plusieurs options s'offrent à vous : courir l'acheter au plus vite, ou bien découvrir cet univers via leur site internet ou leur page FB

Et cerise sur la gâteau, "Causette" est partenaire de "Webcam", la série dont je vous ai parlé ici il y a quelques jours.

Dans la même lignée il y a donc Bibiche qui lui est un gratuit Bordelais que vous trouverez en dépôt sur Bordeaux et dans la CUB, personnellement j'ai récupéré les 2 numéros déjà parus dans ce super shop dont je ne vous ai pas encore parlé sur le blog (mais d'autres l'ont déjà très bien fait). "Bibiche" c'est : Le nouveau magazine de société, bordelais et féminin. Différent. Divergent. Dissipé. Et gratuit.



Pour découvrir "Bibiche" et bien même combat que pour "Causette", soit vous le récupérez sur Bordeaux (ce sera peut-être l'occaz de découvrir des nouveaux endroits, qui sait...), soit vous vous rendez sur leur site, ou bien leur page FB.

Sur ce, bonne lecture, moi je retourne à ma dernière semaine de vacances...

mardi 20 août 2013

Catering : les meilleurs Bagels de Bordeaux...et d'ailleurs!!!

Mon chéri est un vrai Ricain de coeur comme je vous l'avais expliqué ici, et si les burgers font parti de son alimentation favorite, les Bagels sont bien placés également dans son yummy top ten.

C'est donc logiquement qu'après avoir cherché les meilleurs burgers de Bordeaux, je me suis attelée à chercher les meilleurs Bagels, et bien c'est chose faite avec le "Catering".

Je ne suis (encore) jamais allée à New York (et espère réaliser ce rêve prochainement), mais c'est exactement ainsi que je m'imagine les bagels New Yorkais.

Au "Catering" (dont la devise est "Pourquoi manger carré?", déjà ça j'adore!!!)vous serez super bien accueillis par un staff masculin très charmant (ce qui est un petit plus non négligeable n'est-ce pas?!) dans un lieu à la fois simple et décalé (notamment de part les photos en expo sur les murs).

Les Bagels sont faits à la demande (ça peut paraître évident mais ça ne coûte rien de le préciser), avec des produits frais et de qualité.

L'originalité du lieu réside également dans le nom des Bagels qui sont tous des petits jeux de mots bien sentis.

J'y suis allée en famille avec zhom et chouquette (qui elle a opté pour un Hot-Dog), et on s'est tous régalé. Zhom et moi avions pris la formule à 7,50 euros (bagel + boisson non alcoolisé + accompagnement au choix, coleslaw maison ou chips Real)...les bagels sont vraiment délicieux et bien garnis, assaisonnés juste comme il faut, vraiment savoureux, et pour l'accompagner nous avons opté pour le coleslaw (maison) qui est juste divin (avec du chou rouge, ça change et c'est vraiment pas mal du tout, voir même mieux que l'original). Pas de place pour un dessert, mais ce n'est que partie remise, on va y retourner souvent.

Quelques petites tophs pour vous faire saliver : 













 


Le "Catering" a bien sûr sa page FB.

L'adresse c'est 4 rue des Ayres (même rue que l'un de mes shops favoris sur Bordeaux, le Tiki Spirit), vers la place Fernand Lafargue, et c'est ouvert de 12h à 23h.



dimanche 11 août 2013

"Orange is the new Black" : nouvelle série addiction...

On peut le dire, je suis une série addict.

Cette addiction remonte à loin puisque la 1ère addiction dont je me souvienne c'était "21 Jump Street" (Johnnnnnnnnnnnnnnnnny...), c'est vraiment la 1ère série dont je ne loupais aucun épisode. Il y a eu aussi "Sauvés par le Gong", "Les années Collège" et bien sûr "Hartley Coeur à Vif", mais avant ça "Punky Brewster" ou encore "Arnold et Willy"...Oh, là, là...effectivivement mon addiction remonte à très trèèèèèèèèèèèèèès loin...

Ma best série de ma vie d'adulte (enfin, adulte, j'me comprends...on parle ici d'âge réel et pas mental sinon je crois que j'ai toujours 15 ans) c'est c'était "Skins" (et oui, c'est fini, snif), la version UK of course, ne me parlez même pas de la version US que je vomis!!!

Des séries j'en suis un paquet, je ne vais donc pas vous faire une liste exhaustive, mais pour vous donner une idée de ce que j'aime mes best du moment sont : "2 Broke Girls", "Drop Dead Diva", "Californication", "Game of Thrones", "Shameless" (version US, une fois n'est pas coutume), "The Vampire Diaries", "True Blood"...bon, en fait je vais m'arrêter là car la liste est déjà exhaustive...il faudrait que je songe à me faire sevrer ou à suivre une psychothérapie quand je pense au nombre d'heures que je passe devant ma T.V !!!

En tant qu'addict, je suis bien sûr régulièrement à l'affût d'une nouvelle série pouvant abreuver mon besoin et m'éviter le manque, et ma dernière découverte en la matière : "Orange is the New Black" !!! Nouvelle série de la créatrice de "Weeds", Jenji Kohan.



Non, non, il ne s'agit absolument pas d'une série pour fashionista comme le titre pourrait le laisser présager (enfin tant que l'on n'a pas vu l'affiche ci-dessus).

"Orange is the new Black" est une comédie dramatique qui retrace l'histoire de femmes incarcérées dans une prison à sécurité minimale dans le connecticut. On les suit à l'intérieur de la prison bien sûr, mais on a également les flash back du pourquoi elles y ont atterri, avec chacune leur histoire propre.

Les personnages sont très attachants, certains complètement farfelus, ou même détestables. On apprend à les connaître au fil des épisodes (13 au total pour cette 1ère saison), ils se dévoilent, se livrent, se révèlent...on les aime, et on les déteste, on ne les comprend pas toujours...

L'actrice principale c'est Taylor Schilling qui joue le rôle de Piper Chapman






Jason Biggs, archi connu surtout pour son rôle dans "American Pie", joue Larry Bloom, son fiancé : 


Je ne vous parle que de ces 2 personnages considérés comme "acteurs principaux", même si tous les acteurs sont absolument fabuleux...je vous conseille vivement d'aller les découvrir par vous-même...

Cette série est vraiment un énorme coup de coeur pour moi, j'ai eu du mal à m'en défaire et ai avalé les 13 épisodes en moins d'une semaine, même zhom n'en pouvait plus de me voir coller à mon écran dès que j'en avais l'occasion.

J'aime l'univers de cette série, ces personnages bien plus complexes qu'ils n'y paraissent au premier abord, cet effet papillon incessant qui fait que la moindre décision prise par les détenues (au sein de la prison et avant leur incarcération) peut avoir des conséquences dramatiques...

Vous l'aurez compris, je vous invite plus que vivement à découvrir ce bijou du petit écran...

Quant à moi il me tarde 2014 pour la saison 2...patience, patience!!!

WE au Pays Basque...

Hello,

Je reviens de 2 jours et demi au Pays Basque, dont 1 passé à San Sebastian (Pays Basque Espagnol).

Voici quelques photos de ce petit séjour...

San Sebastian :



























Bayonne :




















Anglet :
















Pas de photos de Biarritz car nous n'y avons passé qu'une seule soirée (cette fois-ci), mais très vite un billet (peut-être le prochain) sur un shop original à ne pas manquer si vous passez par là...

Bon dimanche et à très vite...