jeudi 27 juin 2013

Merci Maîtresse…


Ma fille, 3 ans et demi, terminera sa 1ère année de vie d’écolière la semaine prochaine pour connaître la 1ère grande joie des grandes vacances. A elle la liberté, le temps, l’insouciance, les jeux…Je suis nostalgique de mes grandes vacances, les meilleures souvenirs de ma vie d’enfant correspondent à ces étés où tout n’était que bonheur (j’avais l’immense chance de passer mes 2 mois de vacances d’été en Corse chez mes grands-parents, avec une grand-mère douce et gentille qui cédait à tous mes caprices, ou presque…). 


Ma fille ne connaîtra pas ses années de bonheur sous le soleil Corse, mais elle a la chance de vivre dans une magnifique région où la plage fait parti de son quotidien, elle n’est donc pas à plaindre, même si elle ne se rend pas encore bien compte de cette chance.

Revenons à la scolarité de ma fille.

L’école on y passe énormément de temps, et il est donc important de bien s’y sentir. Grâce à sa maîtresse et à son ATSEM, ma fille a passé une année exceptionnelle, et moi également en tant que maman toujours inquiète pour son enfant. Ma fille allait chaque jour à l’école avec envie et plaisir, et de quoi peut-on rêver de mieux que de pouvoir partir travailler le cœur léger tout en sachant que notre sang passe une journée magnifique.

Ma fille, contrairement à sa mère, n’est pas une grande bavarde, et à chaque sortie d’école j’ai eu beau demander « Qu’as-tu fais aujourd’hui à l’école ma chérie ? », ses seules réponses étaient « rien », « un dessin », ou mon préféré « du caca »…autant vous dire que ses journées étaient pour moi un mystère…sauf que en fait non…et pourquoi non ? Parce que super maîtresse tenait un blog, oui, un blog, quelle femme moderne cette maîtresse…et donc, nous parents avions régulièrement des nouvelles (agrémentées de photos)  de nos petits amours et telle une petite souris nous pouvions nous immiscer discrètement dans leur monde rien qu’à eux et les observer de loin…

Un immense merci également à l’ATSEM qui a été d’une douceur, d’une gentillesse et d’une patience rares…

Vous l’aurez compris, cette 1ère année scolaire fut pour ma fille, pour moi et son père une année de bonheur partagé. Il m’est arrivé d’avoir des enseignants ignobles pendant ma scolarité, me dégoutant de l’école alors que j’ai toujours aimé ça, heureusement qu’il existe des gens aussi passionnés et amoureux de leur métier pour transmettre et apprendre aux enfants dans un cadre aussi serein et positif.

Pour tout ça (et pas seulement parce que c’est de coutume) j’ai voulu offrir  un petit présent à la maîtresse et à l’Atsem de ma chouchou. Je voulais quelque chose d’ « utile » (ou du moins qui ne pourrisse pas dans un coin), de jolie, et à un prix raisonnable.

Je me suis donc mise en quête de ce petit cadeau et comme chaque fois que je suis en quête de quelque chose je vais voir mon ami Google et je farfouille sur le net jusqu’à trouver satisfaction.

J’ai donc fini par trouver mon bonheur et jeter mon dévolu sur une trousse  et des magnets personnalisables (que j’ai donc personnalisés).


 
Texte des badges pour la maîtresse "Merci maîtresse, cette année j'ai appris plein de choses dont le plaisir de l'école" (texte qui ne découle pas de ma plume mais exprime parfaitement mon ressenti vis-à-vis de ma fille), "Merci Isabelle", et pour l'Atsem "La plus douce et la plus gentille Atsem c'est toi", "Merci Sandrine".

Vous pourrez trouver ces petites attentions sur les sites suivants :

 
39.70 euros les 2 trousses avec message personnalisé et frais de port

 
14 euros les 4 badges personnalisés frais de port inclus (excellent contact avec la créatrice très à l'écoute de ce que l'on souhaite et très réactive et disponible, avec une livraison très rapide, produits commandés le lundi et reçus le mercredi)

Je pense rajouter quelques petites douceurs telles que des chocolats et/ou macarons car je sais que la gourmandise fait parti de leurs petits pêchés.

Ma fille leur offrira ces petits présents le mardi 2 juillet lors d'un goûter/apéro organisé par la maîtresse qui se déroulera dans la classe de nos bambins et où tous les parents sont conviés et où nous pourrons déguster des petites douceurs salées et sucrées que nos enfants auront préparé dans la journée (nous avions déjà eu la chance de savourer de délicieuses galettes des rois aux pommes, au chocolat et nature lors d'un goûter précédent).

Merci Isabelle, merci Sandrine...

vendredi 21 juin 2013

Ma p’tite routine beauté du matin…



Je suis une fille, une vraie, et même si je ne suis pas ultra coquette et girly à mort, j’ai mes petites habitudes cosmétiques quotidiennes avec mes petites bouteilles, mes petits flacons et autres tubes qui trônent fièrement dans la salle de bain. 

Je suis bio à fond dans ce domaine. J’en ai eu assez d’acheter des produits à la compo plutôt bof et ultra chers, et même si je le vaux bien, payer plein pot juste pour que les marques puissent foutre des millions dans des pubs avec pour égérie des Eva, Laëtitia, Milla…etc…j’ai dis stop !!! Je voulais des produits les plus naturels possible…

Autre motivation, et pas des moindre, à l’arrivée de ma chouchou j’ai commencé par des produits bio adaptés à BB et désormais on utilise les mêmes produits elle et moi, ils sont bons pour nous, bons pour la nature et même bons pour le porte-monnaie, si si, je vous assure, les cosmétiques bio ce n’est pas nécessairement plus cher que les cosmétiques « classiques ».

Voici donc comment j’attaque ma journée, et surtout comment je me décolle les yeux avant d’aller au boulot…

Tout d’abord passage à la douche :

Pour le visage c’est  LA mousse « nuage céleste » de Cattier, une mousse douce et sans savon pour nettoyer le visage en profondeur. J’adore cette texture ultra légère et fluide, je ne peux plus m’en passer, et gros avantage de ce produit, on en utilise peu et du coup il duuuuuuuuuuuuure longtemps.





Prix : 9.95 euros les 150 ml


Ensuite pour le corps c’est le gel douche « Douceur des Iles » de Douce Nature. J’aime son odeur très légère et subtile de vanille et de coco. De gros progrès ont été faits ces dernières années sur les cosmétiques bio, et il est vrai qu’à leur début les odeurs c’était pas toujours génial, on avait l’impression de s’être roulée nue dans l’herbe fraîchement coupée, mais désormais les odeurs sont vraiment agréables et moins omniprésentes (exception faite pour les produits à base d’huiles essentielles, très efficaces, mais là les goûts et les odeurs ce sera selon chacun…on n’est pas tous égaux des nasaux !!!)

Prix : 8.90 euros le litre

Les cheveux c’est pas tous les jours, un jour sur 3 ou 4 pour moi et 1 jour sur 2 pour ma fille, et là c’est Melvita avec le « Shampoing usage fréquent » et le « baume démêlant cheveux secs ». Cette marque est une de mes préférées. Le shampoing mousse bien, pas besoin d’en mettre des tonnes, et petite astuce perso, je mets quelques gouttes d’HE de Lavande (ou lavandin) dans la bouteille (que je secoue à chaque lavage), et normalement exit les poux qui détestent cette odeur (à ce jour 0 poux à la maison alors que poux à l’école). Et le baume démêlant est juste une tuerie mes cheveux sont démêlés  nickel chrome avec un peu de produit. 


Prix : Shampoing 7.70 euros les 200 ml et Démêlant 8.50 euros les 200 ml (les 2 références existent en format 500 ml)

J’ai vu une nette différence depuis que j’utilise des shampoings et démêlants bio, mes cheveux et ceux de ma fille sont beaucoup plus beaux, plus brillants, plus épais, plus volumineux, mes boucles sont plus belles et mieux dessinés, même zhom a remarqué la différence alors c’est dire !!!

Après la douche c’est crémage…

Pour le visage je commence avec la « Rosée d’Aloé Vera » de Pur Aloé. J’ai la peau très sèche, atopique, et ça me permet d’hydrater une 1ère fois ma peau avant l’application de ma crème de jour de la même marque. Jusqu’à ce que je découvre cette marque ma peau tiraillait et les effets hydratants des crèmes que j’utilisais (même bio) étaient vraiment limités sur le long terme, mais la combinaison de ces 2 produits est une vraie révolution pour moi, ma peau est hydratée pour longtemps, ça ne tiraille plus, le bonheur.



Prix : Rosée 15 euros les 250 ml et crème 10 euros les 50 ml

Pour les nénés c’est Melvita à nouveau…crème fluide, qui pénètre très bien, odeur très légère, je l’utilise depuis des années et j’en suis super contente. Bon ok, ça fait pas des miracles, ça ne transforme pas la poitrine en 2 pommes bien fermes si au départ la nature ne vous en a pas dotée (et je passe sur l’après grossesse qui abîme pas mal aussi), mais votre poitrine sera bien hydratée, avec un soin spécifique, et ça ne peut pas lui faire de mal, donc pourquoi s’en priver. 

Prix : 15 euros les 50 ml

Pour le corps c’est le lait hydratant Cattier coco/vanille. Odeur très subtil ici aussi, pénètre parfaitement et convient très bien aux peaux les plus sèches, mon must depuis un moment.

Prix : 12 euros les 500 ml

Et voilà…habillage et go to work… 

Je ne me coiffe pas, un pti secouage de tête et hop.

Pas de maquillage non plus.

Un pti pschitt de parfum (l’Eau d’Issey Miyaké, pas bio pour le coup, mais c’est mon chouchou depuis des années).

Et c’est parti pour la journée.

Les prix indiqués peuvent variés d’un revendeur à un autre, moi perso je me fourni chez So Bio, et les prix sont en général très corrects par rapport à ce que l’on trouve sur le net ou dans d’autres enseignes. Ca peut vous sembler cher, mais la qualité est là, et chacun de ces produits me dure vraiment longtemps, donc le budget mensuel est vraiment très raisonnable.

Que le bio soit avec vous...
 

vendredi 14 juin 2013

L'été semble arrivé, et avec lui des petites envies...

Le Berthille de chez Lili Cabas (que je me rêve depuis un bon moment...un jour peut-être!!!)

Tee-sirt "Effet Péi"

Crocs

Mon best de l'été pour avoir une peau hydratée et satinée

Sarouel "Effet Péi"

Les Slim Royal de chez Havaïanas

Vernis dorée nacrée de chez Couleur Caramel, un autre best de l'été pour moi

mercredi 12 juin 2013

J’ai testé l’autobronzant naturel Sun sensitiv de LAVERA



Ayant besoin de prendre des couleurs rapidement pour cause de mariage (afin d’éviter de ressembler à Casper dans ma robe corail), et le soleil ne se montrant qu’avec parcimonie, et rarement au bon moment, j’ai décidé d’essayer l’autobronzant, une grande 1ère pour moi.

Comme je l’avais expliqué dans ce billet, j’ai choisi cette marque car mes cosmétiques sont exclusivement bio, et que ce produit récolte les louanges de toutes celles qui l’ont testé.
 
Afin de mettre toutes les chances de mon côté et d’éviter les erreurs de débutants et autres catastrophes  j’ai tapé : « Comment appliquer son autobronzant » sur Google.

Pour appliquer son autobronzant uniformément il faut donc :

  • utiliser des petites quantités de crème
  • bien masser pour bien étaler

  •  prendre son temps
  •  passer très légèrement sur les coudes et les genoux sans insister sur ces zones

  • faire attention à bien éviter les racines des cheveux (surtout pour les blondes sous peine de se retrouver avec des racines orangées), idem pour les sourcils, et faire attention aux yeux
  • Il faut également avoir la main très légère au niveau des cernes, la peau est très fine par ici et un léger passage suffit
Mieux vaut éviter de se tartiner d’autobronzant avant d’aller se coucher sous peine de se réveiller avec notre cher oreiller incrusté sur notre joue pour plusieurs jours. L’idéal étant de se badigeonner  le matin (toujours après la douche) et le super must c’est de faire un gommage juste avant (mais c’est pas un truc que j’ai dans ma salle de bain, donc on peut largement sans passer).

C’est donc après ma douche que je me suis enduite le body de cette crème blanche, à l’odeur légère et délicate (bien qu’un peu spéciale)et à la texture fluide et non collante. C’est vraiment un plaisir à appliquer.

J’ai pu m’habiller de suite après la session tartinage.

Assez parler technique, parlons de ce qui nous intéresse vraiment : le résultat.

Au départ je n’y croyais pas trop, je pensais me retrouver avec un teint orangeâtre, quelque chose de pas très uniforme, pas naturelle,  bref, je ne partais pas très optimiste ni convaincue…

Et bien au final je suis super satisfaite du résultat, le hâle est très naturel. Le lendemain au boulot je n’ai eu que des compliments « tu as bonne mine », « Oh, tu as pris des couleurs, c’est jolie »…personne ne s’est douté un instant que j’avais « triché ».

Pour un résultat optimum l’idéal est de renouveler l’opération tous les 2/3 jours pendant une semaine, puis une fois par semaine par la suite.

Vous l’aurez compris, je suis totalement conquise par cet autobronzant bio. D’autant que son prix est tout à fait raisonnable (une quinzaine d’euros).

Allez mon copain le soleil, tu peux continuer à nous bouder, ça ne m’empêchera pas d’être toute dorée, et na !!!




dimanche 9 juin 2013

West Coast…des burgers Home-Made dans le centre de Bordeaux...


Je ne vous l’ai peut-être pas encore dit, mais je vis avec une star du petit écran, si, si, je vous jure…vous le connaissez sûrement…Homer Simpson. Heureusement pour moi, zhom est plus sexy et moins bêbête, mais côté régime alimentaire ils sont jumeaux, sauf que mon Homer à moi il ne boit pas de bière, mais du coca, et quand je dis qu’il boit du coca je veux dire qu’il ne boit QUE du coca (et du rhum, mais ça c’est pour les grandes occasions telles que l’apéro…), l’eau ne rentre dans son corps que lorsqu’il boit la tasse…je sais c’est dramatique…et si par malheur son précieux vient à manquer il se rabat sur du sirop (beaucoup de sirop et peu d’eau bien sûr), et quand vraiment on est en période de disette et qu’il ne reste que de l’eau, alors là il rajoute 5 bons morceaux de sucre avant de pouvoir se désaltérer (bien que j’ai du mal à comprendre comment on peut se désaltérer en ingérant autant de sucre !!!). 

Bref, tout ça pour vous dire que je vis avec un américain (un faux, un de cœur et de hamburgers !!!), et que lorsque j’ai pris connaissance de l’existence d’un pur resto de Burgers en plein centre de Bordeaux (tenu par un ricain, un vrai cette fois-ci), il a bien fallu que j’en parle à zhom et que l’on aille le tester au plus vite…

Ce resto c’est le « West Coast ».





Ça commence déjà super bien avec un accueil des plus chaleureux et sympathique (mais que c’est bon de sentir un peu de gentillesse et de chaleur humaine!!!).

La déco est très simple, on se croirait dans un Dinner à San Francisco, pas de chi chi, simplicité et sobriété sont de mise.



Parlons maintenant du cœur de l’affaire, de ce qui nous intéresse vraiment : ce que nous avons dans notre assiette.

Tout est ultra frais et home-made, et ça déjà c’est du pur bonheur. 

La carte n’est pas immense mais largement suffisante compte tenu des extras que l’on peut rajouter.

Allez, attaquons les burgers. Je ne mange pas de viande (enfin si, du poulet, mais uniquement du poulet), mais d’après zhom la viande est de super qualité et cuite parfaitement (vous pouvez bien sûr demander la cuisson de votre viande). Quant à moi je suis fan du vegetarian burger. Ils sont assaisonnés comme il faut, ni trop, ni trop peu, et comme je l’expliquais plus haut vous avez la possibilité de rajouter des extras pour vous faire VOTRE burger comme vous l’aimez.



L’accompagnement n’est pas compris dans le prix du burger, c’est en plus et au choix. Tous les accompagnements sont eux aussi faits maison, et c’est juste un régal, j’ai tout testé, frites, coleslaw, beignets d’oignons, et même la salade (mais bon, c’était juste pour me donner bonne conscience, j’y ai même pas touché, en revanche les frites…)… c’est beau, c’est bon, c’est frais. 



Les desserts sont bien sympathiques également, j’ai testé le brownie, le lemon cheesecake, et hier la tarte au citron meringuée (qui ne figure pas encore sur la carte, mais ça ne devrait pas tarder)…tous ces desserts sont délicieux avec une mention spéciale pour la tarte au citron (mon dessert préféré) et sa meringue exceptionnelle.



Pas de menu enfant, mais si vous y aller avec vos bambins demander le petit burger.  Après avoir goûté ça ils ne vous demanderont plus jamais d’aller chez Ronald (on peut rêver non ?!). En tout cas ma fille (3 ans) se régale chaque fois, et dès que l’on va sur Bordeaux elle veut aller manger « les bons et gros hamburgers ».

Les prix sont plutôt raisonnables compte tenu du fait que tout est fait maison (et croyez-moi, ça se sent !!!).

Une bonne adresse sur Bordeaux pour se régaler sur place ou à emporter, et le succès est au RDV, ça ne désemplit pas aux heures de repas, il faut donc parfois s’armer de patience le temps qu’une table se libère.

Bon appétit…

West Coast Burgers
31 rue du Cancera
33000 Bordeaux
Tél : 05 56 52 93 31

FB : https://www.facebook.com/westcoastburgers


jeudi 6 juin 2013

Trop (de pub) c’est trop !!!


Comme chaque matin je me lève à l’aube pour me rendre à mon cher travail qui ne paye pas (je vous rappelle que nous sommes en crise,  et donc c’est ça ou rien, le choix est donc rapide), et sur ma route je m’arrête là où la vie est moins chère (ah oui ?! Vraiment ?!) pour faire le plein d’essence (rien de bien exceptionnel jusque là me direz-vous…certes…).


Je mets donc ma CB dans l'endroit prévu à cet effet, compose le code sur le petit écran prévu à cet effet, commence à avoir des sueurs froides quand je pense à ce que ce gouffre qu’est ma voiture va encore me coûter (malheureusement je n’ai pas d’autre choix que d’aller bosser avec ma super automobile), il est 7h du mat’, j’ai la tête dans les nuages le pâté, pas encore tout à fait bien réveillée…

Et là...horreur, malheur, qu’ouïs-je, qu’entends-je, quelle est cette nuisance auditive et visuelle qui m’agresse ??? 

Ce charmant petit écran qui nous guide dans notre achat de carburant ne se met-il pas à diffuser de la pub à fond les ballons !!! 

Non mais là je rêve, ce n’est pas possible, pincez-moi, arrachez-moi les oreilles, je n’en puis plus, quelle torture dès le matin…

Et pour quelles pubs!!! Mc dégueulasse (où comment finir obèse en bouffant de la merde), et une grosse bagnole que je ne pourrais jamais me payer because trop chère pour mes modestes revenus (la crise, toujours la crise), et surtout énooooooooooooooorme gouffre à carburant (crise again)…et en plus pas écolo du tout (oui, si j’avais les thunes pour me payer une telle bagnole je choisirais un modèle plus « vert »)…

Je ne regarde quasiment pas la TV et quand je le fais je coupe systématiquement le son dès qu’une pub se présente (surtout que vous remarquerez que s’il faut tendre l’oreille pour suivre son émission/film/feuilleton/documentaire…, lorsque le moment tant pas attendu de la « réclame » arrive, là nul besoin d’un sonotone). 

Dans la rue on est inondé de panneaux publicitaires (mais ils ont au moins le bon goût d’être silencieux, eux !!!), je ne vous parle même pas de la tonne d’arbres sacrifiés pour envahir nos boîtes aux lettres de pub...

Mais là non, je dis stop, trop c’est trop (surtout que même en s’efforçant de détourner le regard le son est tellement au taquet que pas moyen d’y échapper) !!!

Encore un beau paradoxe de notre monde consumériste où l’on nous incite à consommer encore et encore, toujours plus…alors que nous sommes dans une merde économique interplanétairement sidérale…
 

dimanche 2 juin 2013

Bye Bye Taratata !!!


Et voilà donc venu le temps de mon 1er coup de gueule…il fallait bien que ça arrive, je suis une râleuse née, je râle tout le temps, pour tout, tout m’énerve, tout m’agace, tout m’indigne, tout me révolte… « Je râle donc je suis » telle est ma devise !!! 

C’est la crise…je crois qu’on l’a bien compris, pas un jour ne se passe sans que l’on nous parle de cette foutue crise…

Et que fait-on en tant de crise ? On réduit les budgets…et à la télévision cela signifie  supprimer les programmes qui ne rapporte pas « assez », en gros qui ne permettent pas à la chaîne de se gaver !!! Et dans ces cas là peu importe la qualité du programme, ce n’est pas la qualité qui compte bien sûr, c’est la quantité, la quantité de pognon que l’on va (ou pas) se faire !!! Et d’ailleurs si on est dans une telle merde économique aujourd’hui c’est bien à cause de ce genre de pensées et de comportement !!! Mais je ne suis pas économiste, je peux me tromper (sauf si l’on prend en compte le fait que j’ai toujours raison ;-) ).

La crise a donc frappé une nouvelle fois dans le monde de l’audiovisuel made in France, sur France 2 très exactement, et c’est Taratata qui en fait les frais…après 20 ans de bons et loyaux services, 20 ans de live inédits et exceptionnels, 20 ans de culture musicale en tous genres, 20 ans de bonheur auditif… « Voilà, c’est fini » !!!



C’était la seule et unique émission musicale valable du PAF et il faut lui dira adieu.

L’horaire de diffusion hyper tardif (0h30) était déjà un scandale (pour pouvoir prétendre à une télé culturelle il semble qu’il faille être insomniaque en France) mais l’arrêt de l’émission est juste une honte !!!

"France 2 proposera à la rentrée une offre renouvelée et amplifiée", j’ai vraiment hâte de voir ça,  l’attente m’est insoutenable…

La TV ne m’intéresse pas, la trash TV a prit trop de place, on nous assomme avec de la téléréalité débilitante et avilissante, même les émissions dites culturelles ou de grands reportages nous resservent sans cesse les mêmes sujets exploités et surexploités maintes fois (la police dans les cités, comment j’ai perdu 50 grammes en 3 jours, j’en peux plus de mes petits seins je veux ressembler à Pamela Anderson…), on nous prend vraiment pour des cons incultes, et en plus on paye pour ça (ah, très chère redevance TV, tu fais partie des plus grosses arnaques de ce siècle…il est vrai que la pub ne rapporte pas assez, il était urgent et indispensable de continuer à nous taxer !!!).

Les records d’audience de certaines émissions restent pour moi un mystère, plus c’est merdique plus ça fait du chiffre, et donc plus ça rapporte…on n’a donc pas fini de se taper de cette TV poubelle. On n’est pas obligé de la regarder me direz-vous, mais n’est-il quand même pas désolant d’avoir un tel outil de communication et d’en faire ce que l’on voit !!! 

C’est triste et dépitée que je termine ce billet, pas doux du tout…