mercredi 8 février 2017

"THE TRUE COST" : Le vrai prix de la Fast Fashion...



Le sujet de la Fast Fashion fait de plus en plus parler, et il ne s'agit pas ici pour moi de m'immiscer dans une brèche déjà bien ouverte par d'autres, mais, comme j'ai eu le déclic au sujet de nos déchets et de leurs conséquences sur notre environnement à la lecture de l'ouvrage "La famille presque zéro déchet", ici c'est en regardant un documentaire que j'ai réellement pris conscience de la gravité de ce phénomène...

Ce documentaire est disponible sur NETFLIX, mais vous n'aurez aucun problème à le trouver sur la toile en cherchant un peu...

Ce documentaire c'est "THE TRUE COST"...




Je n'ai jamais été une fashionista à suivre les dernières tendances, à vouloir être toujours à la pointe de la mode, à vouloir posséder le IT machin ou le IT bidule que tout le monde a déjà...D'une part je n'ai pas une silhouette élancée qui m'autorise à tout porter, ni à être dans les mouvances du moment faites en grande majorité pour des femmes menues, et puis je ne suis pas un mouton et suivre le troupeau n'a jamais été mon fort...

Ce n'est pas pour autant que je n'aime pas les fringues, au contraire, et j'ai un gros faible pour les chaussures...

Je n'ai pas une garde-robe outrancière, mais j'en ai déjà bien plus que nécessaire...

Dans cette garde-robe il n'y a pas spécialement des pièces de marques, mais certaines le sont, des marques comme ZARA, H&M, UNIQLO et d'autres encore...

Alors oui je savais que ces marques, mais elles ne sont pas les seules, ne faisaient pas fabriquer leurs produits dans les meilleures conditions, mais je fermais les yeux, comme nous le faisons tous. Je fermais les yeux car ayant des revenus plutôt modestes mon budget "mode" en est forcément restreint, et je m'attachais davantage au prix de ma convoitise qu'à ses conséquences...

Autant vous dire que ma vision de la mode a complètement changé depuis que j'ai vu ce reportage...reportage aux images insoutenables...j'ai eu les larmes aux yeux du début à la fin...l'ignominie humaine n'a réellement aucune limite...

Il y a un événement qui a cependant marqué les esprits, même si ce fut de courte durée, je veux parler bien sûr de la catastrophe du RANA PLAZA survenue le 24 avril 2013...Ce jour là, à Dacca, Capitale du Bangladesh, un immense bâtiment où se trouvait de nombreux ateliers de confections s'est effondré, faisant des milliers de morts et de blessés...Les ouvriers avaient pourtant alerté à plusieurs reprises leurs dirigeants de la vétusté du site...Ce jour là le monde entier a su...il a su dans quelles conditions étaient fabriquées ses jeans, ses tee-shirts...il a su...mais il a vite oublié...et j'ai oublié avec lui...


Effondrement du Rana Plaza le 24/04/2013


Dans ce reportage on nous explique que les grandes marques délocalisent leur production dans des pays où la main-d'oeuvre est très très bon marché, pays où les droits du travail, s'ils existent, ne sont pas du tout respectés, pays que l'on met au pied du mur en exigeant d'eux les plus bas coûts sous peine de délocaliser là où la main-d'oeuvre sera encore meilleur marché...On nous parle ici essentiellement du Bangladesh, nouvel El Dorado (comme le fut la Chine il n'y a pas si longtemps) de l'exploitation humaine par les pays développés (mais comment peut-on dire d'un pays qu'il est développé lorsqu'il agit comme le pire des barbares???!!!!), et un peu aussi du Cambodge...

L'on y voit une femme déchirée de devoir abandonner sa fille à sa famille, afin qu'elle ait une chance d'être éduquée, alors qu'elle trimera chaque jour de sa vie pour un salaire de misère comme ouvrière textile et ne verra plus son enfant qu'une à deux fois par an (en tant que mère j'en suis bouleversée, je ne m'imagine pas être ainsi éloignée de mon enfant)...




L'on y voit des ouvriers arroser de pesticides des hectares de champs de coton...pesticides qui engendrent des maladies mortelles, des maladies de peau dramatiques, des naissances par milliers d'enfants handicapés...




L'on y voit des ouvriers essayant de se révolter et de se battre pour un salaire raisonnable et des conditions de travail descentes, ouvriers qui n'auront pour seul retour des coups et parfois même la mort, comme ce fut le cas au Cambodge...




L'on y voit des hommes et des femmes, des être humains, anéantis par cette vie de misère où ils laissent leurs vies et celles de leurs enfants, où aucun espoir n'est permis...




L'on y voit des millions de tonnes de vêtements qui finissent à la décharge faute de pouvoir être recyclés...




L'on y voit la surexploitation de la terre, et de ses sols que l'on appauvrit...

L'on y voit la misère et l'horreur...

L'on y voit des ouvriers qui paient de leur sang l'hérésie de notre mode de consommation...

L'on y voit un véritable génocide...




Aujourd'hui les magasins de mode proposent plusieurs collections par mois ou avant il n'y en avait que 4 par an, marquant ainsi les saisons de leurs créations...

Face à la crise économique on nous fait croire que posséder c'est exister et en permettant au plus grand nombre de posséder des habits par milliers, des habits accessibles à tous de part leurs coûts dérisoires, on donne à ces gens l'impression d'être importants...Je possède donc je suis...

L'on y voit aussi des solutions, de l'espoir, d'autres manières de faire une mode plus juste, plus responsable et plus éthique...

L'on y voit Safia Minney, fondatrice de la marque "People Tree" qui nous explique qu'une mode éthique, durable et responsable est possible.




L'on y voit Vandana Shiva, écologiste Indienne, qui prône la nécessité d'une agriculture paysanne traditionnelle et biologique, et qui nous explique comment nous courons à notre perte avec nos modes de cultures actuelles détruisant nos sols et tant de vies humaines (pour la culture du coton notamment)....




Ma vision de la mode a fondamentalement changé, je ne suis plus dans l'ignorance, je ne me vois plus agir comme si je l'étais toujours...

Désormais je vais faire en sorte d'être une consommatrice responsable dans mes achats textiles, comme je le suis de plus en plus pour mes achats alimentaires...

Je vais acheter moins, mais je vais surtout acheter mieux...plutôt qu'acheter 3 tops à 30 euros, j'en achèterai un seul à 90, mais qui sera de belle facture, d'une belle matière naturelle, bien coupé, et fabriqué de façon éthique et responsable...

Je suis de nature soigneuse et je garde mes vêtements longtemps, une bonne raison pour moi de choisir des pièces de qualité...

Il est vrai que la mode éthique est de fait plus chère, mais pour en avoir quelques pièces dans ma garde-robe je peux vous assurer qu'au niveau des coupes, des matières, de la tenue, il n'y a rien de comparable avec toutes ces marques qui produisent du jetable...Ces pièces tombent à la perfection et sont un pur bonheur à porter...J'attends les soldes pour pouvoir me les offrir, et chaque fois je suis enchantée de mon achat...Il y a bien longtemps que je n'avais pas trouvé de vêtements aussi beaux qui tombaient aussi bien sur mon corps de paupiette...

Et n'allez pas croire que cette mode est faite uniquement pour les néo bab ou les bobos...Il y a des pièces qui font de sublimes basiques, mais également des choses bien plus originales...

Ma boutique Bordelaise préférée en la matière est KOKEN...Des pièces stylées, une mode éthique et responsable, un accueil et des conseils comme on n'en trouve rarement...




Si vous aussi vous voulez entrer dans l'ère d'une mode différente qui n'a pas de sang sur les mains voici un carnet d'adresses édité par la "Maison écocitoyenne de Bordeaux" qui pourra vous être utile même si vous n'êtes pas Bordelais(e) et qui vous donnera des pistes pour mieux consommer la mode...

J'espère vraiment vous avoir donner l'envie de regarder ce reportage...

J'espère aussi avoir susciter en vous ne serait-ce qu'un début de réflexion sur le sujet...




Nos actes sont nos votes...

Nous sommes les acteurs du changement que nous souhaitons...












dimanche 29 janvier 2017

Ma nouvelle bannière by LOLA DRALOUG...



Je suis toute jouasse, oui oui, moi qui voulait lâcher le blog, qui manquait de temps et d'envie, qui n'en voyait plus l'intérêt...et bien va savoir pourquoi, comment, qu'ouis-je, qu'entends-je, dans quel état gère??? 

Bref, j'ai décidé de reprendre du service, parce que finalement j'ai quand même des trucs à dire, et même si ça touche pas grand monde et bien le peu que je peux inspirer ne serait-ce qu'un chouille et bien ça en vaut la peine...

Je ne sais pas trop dans quelle direction je vais aller en cette année 2017, mais elle sera sous le signe du changement et de l'engagement, je le sens...j'ai déjà commencer à changer des choses dans mon quotidien, j'ai d'ailleurs déjà commencé à vous en parler...

Oui, mais l'esthétique de mon blog ne me plaisait plus, ne me correspondait plus, et je suis nulle, archi nulle pour tous ces trucs de design de blog, et franchement, j'ai pas trop envie de m'y mettre, ça bouffe trop de temps quand on n'est pas douée, comme moi...

J'ai donc décider de me lancer au culot, et de demander à une illustratrice, que je kiffe grave de chez grave, si elle accepterait de me refaire ma bannière de blog, histoire de rafraîchir un peu tout ça...et truc de ouf, elle a accepté...

Cette artiste que je love love love c'est LOLA DRALOUG...tu l'auras compris je pense...

Si tu ne connais pas et bien je vais te balancer quelques illus parmi mes préférées, dur dur de faire un choix, et tu vas voir, après tu seras tout happy love love, tu verras la vie en rose et en fleurs, tu auras envie de faire des câlins et des bisous à tout le monde, tu ne seras qu'amour et paix...Ouais, c'est bon, j'arrête...quand j'aime je m'enflamme toujours...je suis une extrémiste de la vie...











 J'adore, c'est doux et rock à la fois...et ces fleurs c'est juste tout ce que j'aime...je serai pas contre m'en faire un petit tattoo un de ces jours...mais on n'en n'est pas encore là...


Lola est donc illustratrice et si son travail te plaît n'hésite pas à la contacter pour tes projets/envies/désirs tout ça tout ça...


Je vais te mettre aussi 2 logos qu'elle a réalisés pour 2 entreprises/boutiques locales, "La Coquette Mobile" et "Do You Speak Français"...





Elle peut aussi te faire de super faire-part, ça me donnerait presque l'envie d'en faire un deuxième (nan j'déconne) :






Et elle fait même des trucs trop sympa avec du bois : 









Tu peux même décorer ta maison avec ses illus (je compte bien en avoir une chez moi prochainement), il y en a d'ailleurs quelques une en expo/vente chez "Do You Speak Français" :






Bon, elle est juste pleine de talent quoi...et en plus elle est super sympa...


Moi je suis love love de ma nouvelle bannière :





Si toi aussi tu es tombé amoureux(se) de son travail tu peux en voir davantage et la contacter via sa page FB et/ou son site internet...


Elle a même un blog "La révolution de fourmis" qui donne plein d'idées sur plein de sujets pour essayer de rendre ce monde un peu meilleur à notre échelle...




Maintenant que je suis reboostée à fond je te dis à bientôt pour de nouveaux articles...je manque toujours gravement de temps, mais j'irai à mon rythme et surtout selon mon envie...

Allez Bisous Bisous...


mardi 17 janvier 2017

Mon avancée dans le ZERO DECHET : LA SALLE DE BAIN...


Il y a peu j'ai pris conscience que nos déchets nous étouffaient et qu'il était urgent de commencer à se pencher sérieusement sur le sujet...je vous racontais ma prise de conscience dans ce billet...

C'était il y a quelques semaines à peine et depuis beaucoup de choses ont changé dans mon Home Sweet Home...

J'ai donc décider de vous dresser une sorte de petit bilan, pièce par pièce, de ce que j'ai mis en place dans cette optique d'alléger ma poubelle...c'est loin d'être parfait, mais je débute en la matière et la marge de progression est donc énorme, et c'est ça qui me pousse à faire plus et mieux, même si parfois je peux me décourager face à l'ampleur de la tâche...Mais chaque pas de fait est une victoire à mon petit niveau de consommatrice un peu éclairée...

Aujourd'hui je vais commencer par la pièce qui pour moi est la plus facile à faire entrer dans le mode de vie "Zéro Déchet" : La salle de bain.


La salle de bain (presque) zéro déchet


Il n'est pas question de me débarrasser de mes produits entamés car ils ne sont pas "zéro déchet", donc la première chose c'est de les terminer tous et de ne racheter que ce dont j'ai réellement besoin, et surtout choisir des produits en adéquation avec mon objectif...

On se lave désormais les mains et le corps avec du savon...Jusqu'à maintenant nous utilisions les savons Clémence et Vivien qui sont top, mais je trouve qu'ils s'usent vraiment vite, je vais donc commencer à tester d'autres marques car pour le moment cela me reviendrait moins cher d'utiliser le gel douche bio que j'utilisais auparavant (mais qui n'est du coup pas zéro déchet)...L'avantage du savon c'est que tu te laves avec tes mains, plus besoin de fleur de douche et autres saloperies en plastique dégueu, et ça se rince tellement bien, pas de gaspillage d'eau non plus du coup...Il a tout bon le savon (je suis une repentie, je l'ai haï des années durant trouvant que ça sentait "le vieux")...




Pour le rasage Zhom et moi utilisons un pain de rasage solide (mais là aussi je vais me pencher sur d'autres marques que ceux utilisés car même s'ils sont vraiment efficaces et agréables, l'emballage externe est en carton mais le pain lui est emballé dans un film plastique, inutile à mon sens)...Ils sont économiques, faciles d'utilisation, je ne connais rien de mieux pour se raser à ce jour, de l'application au rinçage c'est que du bonheur...et sans blaireau (on en a assez autour de nous, pas besoin de s'en coller un dans la salle de bain), à la main c'est parfait...




La chouquette se brosse les dents avec une brosse en bois compostable




J'utilise des lingettes démaquillantes en tissu 


 

Pour les règles j'alterne entre la cup (dont je vous parlais ici et ici) et les serviettes hygiéniques lavables (j'utilise celles-ci et elles sont top!!!)







Bye Bye les cotons-tiges, bonjour Oriculi




Ma crème de jour je la trouve chez FLEURANCE NATURE dont le packaging est en verre et en métal (100% recyclable donc)




Zhom utilise le déodorant solide de chez Lamazuna et moi le déo crème de chez Clémence et Vivien (dont le couvercle en plastique me pose souci, mais il est vraiment efficace)...




Les prochaines étapes pour cette pièce : 

- Utilisation d'un shampoing solide (que j'ai déjà acheté, mais je termine mon gros flacon de shampoing liquide)
- Utilisation d'un dentifrice solide une fois les tubes en cours terminés
- Utilisation d'une huile végétale pour mon corps pour hydrater ma peau  

Je viendrais vous parler de tout ça une fois testé et approuvé... 

Il me reste aujourd'hui un produit qui me pose souci : le démêlant...Impossible de m'en passer ni pour moi ni pour ma fille et à ce jour je n'ai pas de solution susceptible de remplacer les produits en flacons plastiques.


Les objectifs pour cette pièce : 

Ne se limiter qu'au strict minimum...pas besoin de 50 tubes de tout et n'importe quoi pour me rendre plus belle (je le suis déjà suffisamment...nan, j'déconne)...LESS IS MORE...pour alléger nos poubelles, allégeons notre vie...

Ma poubelle de salle de bain ne sera bientôt qu'un lointain souvenir...je n'y aurais pas cru il y a quelques semaines encore...


J'espère que ce billet vous aura fait réfléchir, vous aura motivé, vous aura apporté des solutions, vous aura donné l'envie de vous y mettre...et si vous souhaitez échanger sur le sujet je suis super open bien sûr...

A très bientôt pour la suite des mes nouvelles aventures en tant que Killeuse de poubelle néophyte...














  

lundi 28 novembre 2016

Vers moins de déchets...C'est Possible et URGENT!!!


Je vous entends d'ici vous dire "Encore un article sur le zéro déchet", le IT SUJET du moment dont tout le monde parle, la nouvelle lubie à la mode sur laquelle tout le monde surfe...

Et bien je souhaiterais vraiment que ce soit tellement à la mode que tout le monde s'y mette et s'y implique, mais c'est encore loin d'être le cas, donc il est important je pense d'en parler, et d'échanger le plus possible sur ce sujet afin que la prise de conscience touche de plus en plus d'entre nous...







Le zéro déchet j'en entends parlé depuis un moment, d'autant que j'ai une amie qui y a fait ses premiers pas bien avant moi, mais sans savoir pourquoi ça ne me touchait pas vraiment...en fait si, je crois savoir...Je pensais faire les choses déjà suffisamment bien à savoir : 

- N'acheter que des cosmétiques Bio pour ne pas polluer davantage la planète et parce que c'est meilleur aussi pour notre santé (sauf que tous ces produits bio sont dans des contenants en plastique)
- Trier très consciencieusement tous mes déchets
- Acheter d'occasion dès que c'est possible (voitures et meubles notamment) afin d'éviter d'acheter du neuf très cher, de mauvaise qualité la plupart du temps et qui ne dure pas
- Ne jamais rien jeter par terre, apprendre à ma fille à surtout ne jamais le faire

Voilà, en gros je pensais faire largement ma part, et puisque de toute façon mes déchets sont bien triés, ils seront donc bien recyclés...

Et puis j'ai quand même finalement décidé de m'informer davantage sur le sujet, parce que à force d'entendre que nos déchets vont nous tuer je me suis dit que je ne devais pas faire si bien que ça...

Oui mais Béa Johnson, grande prêtresse en la matière, me faisait peur, cette précurseur du mouvement "Zero Waste" dont on ne peut aujourd'hui que connaître le nom, pour moi c'était trop d'un coup, et quand je me sens noyée avant même d'avoir commencé et bien je baisse vite les bras...

C'est là que j'ai découvert, via les réseaux sociaux, la FAMILLE ZERO DECHET, et en naviguant sur leur page Facebook et leur site internet j'ai commencé à étudier davantage sur le sujet...D'autant qu'ils ont écrit 2 supers bouquins (un pour les grands et un pour les plus petits), très faciles d'accès...

Je me suis donc procurée leur guide "FAMILLE presque ZERO DECHET", un livre très ludique, qui se lit vraiment facilement, agrémenté des illustrations de Madame Zéro Déchet alias bloutouf...






Et bien ce livre a été la révélation...je ne comprends pas encore pourquoi je ne me suis pas réveillée plus tôt, pourquoi je n'avais pas conscience de tous ces déchets qui nous détruisent à petits feux...Mais aujourd'hui je ne peux plus ignorer cet état d'alerte, c'est trop tard, maintenant JE SAIS, et je ne peux pas ne rien faire...

Je ne peux que vous conseiller de vous le procurer, vous y comprendrez tout, pourquoi on ne peut plus continuer ainsi, comment le plastique (pas du tout fantastique pour le coup, et pas si recyclable que ça non plus) nous asphyxie...Il vous expliquera tout, des problèmes à leurs sources aux solutions envisageables et recommandées pour un monde meilleur, plus sain, moins pollué, et surtout pour faire en sorte que ce monde continue d'exister et d'être beau...Il en va tout simplement de la survie de notre espèce (oui, rien que ça, non je n'exagère pas)...

J'ai été tellement emballé par cet ouvrage et je souhaitais vraiment initier ma fille de (bientôt) 7 ans à tout ça que j'ai acheté leur second guide, destiné aux enfants, et super bien foutu aussi "Les Zenfants presque zéro déchet" ... 




La vie a depuis commencé à changer chez moi...je m'y mets doucement mais sûrement, je ne veux pas me mettre la pression, ce serait le meilleur moyen de baisser les bras...j'avance pas à pas vers le 0 déchet et je m'attaque pour ma part à moins de déchets pour commencer, en mettant certaines choses en place, en changeant certaines habitudes...et puis je ne vis pas seule, nous sommes 3 avec Zhom et la chouquette, je ne peux pas révolutionner mon monde et le leur du jour au lendemain, mais ils sont plutôt coopératifs, et c'est essentiel pour y arriver...Je ne sais pas où je vais, je ne sais pas trop comment non plus, mais je sais qu'il est impossible de continuer sur le mode de consommation actuel, il est impossible de ne pas reconnaître notre impact désastreux sur ce si beau monde qui nous a été offert et que l'on se plaît à détruire pour des mauvaises raisons et des mauvaises valeurs, non, il est impossible de ne pas essayer de changer les choses, ne serait-ce qu'un peu...

Je vous invite donc à vous procurer ces ouvrages et à vous y plonger...mais attention, vous ne serez plus les mêmes après...

De mon côté je vais continuer d'avancer à mon rythme, et je reviendrai vous parler ici de mes progrès, mais aussi de mes échecs, car il y en aura c'est certain...

Sur ce je vous laisse méditer sur les paroles d'un grand homme qui a tout compris depuis bien longtemps : 










La révolution est en marche...en ferez-vous partie???

vendredi 11 novembre 2016

AU NOUVEAU MONDE - Broue-Pub Bio et Québécois en plein coeur de BORDEAUX



C'est encore d'un gros coup de coeur gastronomique dont je vais vous parler sur le blog aujourd'hui...et ce coup de coeur va vous emmener tout droit au Canada, à Québec plus exactement...

Le Canada je n'y suis jamais allée, mais c'est un voyage que je compte bien faire un jour, et ce pub m'en a donné un avant-goût des plus prometteurs...

"Au Nouveau Monde" est un pub ET une micro-brasserie, on y mange et on y boit donc, on y boit de la bière...de la bière brassée sur place même...




C'est Etienne qui est au commande de ce lieu très convivial...

Pourquoi je suis tombée amoureuse de ce pub???

L'endroit est déjà superbe, tout en pierre, avec une déco chaleureuse, et il y a même une jolie terrasse couverte, avec plaids pour les soirées fraîches...












L'accueil est exceptionnel, et ça c'est juste magique...de la gentillesse à l'état pur...à l'image de ce que l'on entend au sujet des Canadiens...et on ne nous a pas menti...on aurait des leçons à en prendre...Et cet accent...on s'y croirait...Ici on prend le temps de vous expliquer le lieu, les bières, les plats...on vous conseille...On nous chouchoute en somme, et moi j'aime bien être chouchoutée...

La bière y est très bonne, et je ne suis pas une amatrice, mais j'ai été séduite par "l'Estivale"...la carte n'est pas immense, mais ce ne sont que des bières brassées sur place...des blondes, des brunes...vraiment délicieuses...Et si vous voulez les goûter toutes vous pourrez commander l'arbre à dégustation qui vous proposera un échantillon de chaque bière de la carte...

Côté food c'est un pur délice également...J'y suis allée 2 fois, la première fois en soirée avec des copines, et la seconde en amoureux pour déjeuner...Il faut savoir qu'ici tout est BIO, LOCAL et DE SAISON...Il y a une carte permanente et des plats additionnels qui changent régulièrement...À la carte vous avez des burgers (en version classique, veggie ou vegan) et LA FAMEUSE POUTINE (frites recouverte de cheddar et de sauce), déclinée de plusieurs façons...

Lors de la soirée copines j'ai testé le burger végétarien, délicieux, et la poutine, que je ne connaissais pas et qui m'a agréablement surprise...Pour le déjeuner avec Zhom j'ai dégusté un "Cigare de choux Québécois vegan et purée à l'huile d'olive" et lui un "Boeuf braisé à la bière et au sirop d'érable, pommes au four"...lui comme moi on s'est vraiment régalés, les saveurs sont originales, la qualité des produits et les talents du chef donnent des assiettes belles, gourmandes et pleine de goût...Les desserts sont à tomber également...


Les photos suivantes ont été empruntées à la page FB du lieu : 

 Burgers végétariens

 Poutine

 L'arbre à dégustation

 Cigare de choux Québécois vegan et purée à l'huile d'olive

 Boeuf braisé à la bière et au sirop d'érable, pommes au four


"Au Nouveau-Monde" est une adresse originale, dépaysante...C'est un lieu pour tous, on peut s'y rendre avec des amis, en amoureux, en famille, adapté aux groupes...la musique y est excellente également...Vous l'aurez compris, c'est désormais l'une de mes adresses favorites de Bordeaux, et je lui prédis un bel avenir...Vous ne pouvez pas passer à côté...


Au Nouveau Monde
2 rue des Boucheries 
(à quelques pas de la Grosse Cloche)
33000 Bordeaux
Tél : 09 81 18 00 54
Ouvert de 12h à 2h (fin du service du midi à 14h30)

Instagram       
(Très utiles pour connaître les plats du jour)